Kampili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kampili est un petit royaume établi au XIIIe siècle sur les rives de la rivière Tungabhadrâ dans l'État actuel du Karnataka en Inde.

Le fondateur du royaume est un officier hoysala, Singeya Nayaka (1280 - 1300), qui s'est déclaré indépendant et a créé une petite chefferie. Son fils Kampilideva, qui lui succède en 1300, doit résister aux attaques de l'empire Hoysala et des Seuna Yadavas de Devagiri (en) mais succombe finalement à l'invasion des forces musulmanes du sultan de Delhi Alâ ud-Dîn Khaljî en 1327.

En 1336, la population du royaume se révolte contre le gouverneur tughluq. Le sultan de Delhi relâche alors les deux fils d’un chef local, Harihara et Bukka, en espérant que les choses rentrent dans l’ordre. Ils avaient été emprisonnés lors de la conquête de Kampili en 1327, et d’après les sources persanes et sanskrites, se seraient converti à l’islam. Harihara rejette la suzeraineté tughluq et crée le royaume de Vijayanâgara, d’après le nom du maître védique Vidyaranya, qui était le gourou (maître spirituel) des deux princes. Il fonde ainsi la dynastie de Sangama, du nom de son père, ancien maître de Kampili. Avec l’aide de ses quatre frères, il consolide et agrandit l’Empire.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kampili » (voir la liste des auteurs)
  • Suryanath U. Kamath (2001). A Concise History of Karnataka from pre-historic times to the present, Jupiter books, MCC, Bangalore (Reprinted 2002), OCLC: 7796041
  • Dynasties Of South India