Kammermusik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kammermusik (« Musique de chambre ») est une série de huit partitions pour ensemble orchestral écrit par le compositeur Paul Hindemith (1895-1963).

Ecrits entre 1921 and 1927, les deux premières (Kammermusik n° 1 et Kleine Kammermusikpetite musique de chambre) ont été écrites pour un petit effectif orchestral (12 instrumentistes pour le premier et un quintette à vent pour le second, et partage le même numéro d'opus (24). Kammermusik n° 2 to Kammermusik n° 5 (Opus 36) sont écrits pour de plus larges ensembles et leur forme est proche de celle d'un concerto. Ce ne sont donc pas, à proprement parler, une musique de chambre. Par ailleurs, Hindemith a écrit plusieurs concertos classiques, faisant la différence ainsi entre ces dernières et ses Kammermusik. Celles-ci conservent cependant leur caractère chambriste[1]

Kammermusik n° 1[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 1, op. 24 n° 1 (1922) a été écrite pour douze solistes (flûte, clarinette, basson, trompette, accordéon, piano, xylophone, quintette à cordes, sifflet et percussions)

  • I. Sehr schnell und wild
  • II. Mäßig schnell Halbe
  • III. Quartett: Sehr langsam und mit Ausdruck
  • IV. Finale 1921: Lebhaft

Kleine Kammermusik[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Kleine Kammermusik (info)
interprété par le Soni Ventorum Wind Quintet

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

La Kleine Kammermusik, op. 24 n° 2 a été écrite en 1922 pour quintette à vents.

  • I. Lustig. Mäßig schnell Viertel
  • II. Walzer. Durchweg sehr leise
  • III. Ruhig und einfach
  • IV. Schnelle Viertel
  • V. Sehr lebhaft

Kammermusik n° 2[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 2, op. 36 n° 1 a été écrite en 1924, pour piano et orchestre

  • I. Sehr lebhafte Achtel
  • II. Sehr langsame Achtel
  • III. Kleines Potpourri: Sehr lebhafte Viertel
  • IV. Finale: Schnelle Viertel

Kammermusik n° 3[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 3, op. 36 n° 2 a été écrite en 1925 pour violoncelle et orchestre.

  • I. Majestätisch und stark. Mäßig schnelle Achtel
  • II. Lebhaft und lustig
  • III. Sehr ruhige und gemessen schreitende Viertel
  • IV. Mäßig bewegte Halbe. Munter, aber immer gemächlich.

Kammermusik n° 4[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 4, op. 36 n° 3 a été écrite en 1925 pour violon et orchestre.

  • I. Signal: Breite, majestätische Halbe
  • II. Sehr lebhaft
  • III. Nachtstück: Mäßig schnelle Achtel
  • IV. Lebhafte Viertel –
  • V. So schnell wie möglich

Kammermusik n° 5[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 5, op. 36 n° 4 a été écrite en 1925, pour alto et orchestre à vent, violoncelles et contrebasses. Elle est dédicacée à Arnold Mendelssohn, professeur de musique. La création en a été faite le novembre 1927 sous la direction d'Otto Klemperer avec le compositeur comme soliste. L'œuvre comporte quatre mouvements et son exécution demande environ vingt minutes.

  • I. Schnelle Halbe
  • II. Langsam
  • III. Mäßig schnell
  • IV. Variante eines Militärmarsches

Kammermusik n° 6[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 6, op. 46 n° 1 a été écrite en 1927 pour viole d'amour et orchestre de chambre.

  • I. Mäßig schnell, majestätisch –
  • II. Langsam –
  • III. Variationen –
  • IV. Lebhaft, wie früher –

Kammermusik n° 7[modifier | modifier le code]

La Kammermusik n° 7, op. 46 n° 2 a été écrite en 1927 pour orgue et orchestre de chambre

  • I. Nicht zu schnell
  • II. Sehr langsam und ganz ruhig
  • III. [Achtel bis 184]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MacDonald, Calum, notice de l'enregistrmment des Kammermusik par le Concertgebouw d'Amsterdam sous la direction de Riccardo Chailly, Decca