Kamid el-Loz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kamid el-Loz
Kumidu
Image illustrative de l'article Kamid el-Loz
Localisation
Pays Drapeau du Liban Liban
Coordonnées 33° 36′ 58″ N 35° 48′ 58″ E / 33.616, 35.816 ()33° 36′ 58″ Nord 35° 48′ 58″ Est / 33.616, 35.816 ()  

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

(Voir situation sur carte : Liban (administrative))
Kamid el-Loz
Kamid el-Loz


Kamid el-Loz (Kamid al lawz, Kāmid el-Lōz) est un site archéologique situé au Liban, dans la Bekaa occidentale. Il correspond à l'ancienne cité de l'âge du bronze récent (seconde motié du IIe millénaire avant J.-C.) nommée Kumidu, servant de résidence à un fonctionnaire égyptien chargé de surveiller la situation dans la région pour son souverain, qui domine les rois du Levant méridional. La cité apparaît de ce fait dans les Lettres d'Amarna, et le site a livré des tablettes contemporaines de ces dernières (XIVe-XIIIe siècles avant J.-C.).

Kamid el-Loz a été fouillé par une équipe d'archéologues allemands entre 1963 et 1981. Il a été mis en évidence que le site remonte au IVe millénaire avant J.-C.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hachmann, Rolf., (Hrsg.): Frühe Phöniker im Libanon – 20 Jahre Ausgrabung in Kāmid el-Lōz. Institut für Vor- und Frühgeschichte und Vorderasiatische Archäologie der Universität des Saarlandes, Saarbrücken, ISBN 3-8053-0771-3 u. ISBN 3-8053-0772-1, 1983.
  • Penner, Silvia., Kāmid el-Lōz. 19, die Keramik der Spätbronzezeitliche: Tempelanlagen T3 bis T1, Palastanlagen P5 bis P1/2, Königsgrab ("Schatzhaus") und "Königliche Werkstatt", Saarbrücker Beiträge zur Altertumskunde 63, Bonn: R. Habelt, (ISBN 3-7749-3220-7)[à vérifier : La somme de contrôle devrait être 4 et non 7, demandé le 21septembre 2013], 2006.
  • Huehnergard, John., “A Byblos Letter, Probably from Kamid el-Loz”, ZA 86, p. 97–113, 1996.
  • Lilyquist, Christine., “Objects Attributable to Kamid el-Loz and Comments on the Date of Objects in the ‘Schatzhaus’”, in Adler, W. (ed.), Kamid el-Loz 11 – Das ‘Schatzhaus’ im Palastbereich: Die Befunde des Königsgrabes, Saarbrücker Beiträge zur Altertumskunde 47, Bonn: Habelt, p. 207–220, 1994.
  • Lilyquist, Christine., “Stone Vessels at Kamid el-Loz, Lebanon: Egyptian, Egyptianizing or Non-Egyptian? A Question at Sites from the Sudan to Iraq to the Greek Mainland”, in Hachmann, R. (ed.), Kamid el-Loz 16 – ‘Schatzhaus’-Studien, Saarbrücker Beiträge zur Altertumskunde 59, Bonn: Habelt, p. 133–73, 1996.
  • Maurer, Alfred Werner., “Reise in den Orient zur Grabung Kamid el-Loz, Lebanon 1973”, Philologus Verlag, 2006.
  • Hachmann, Rolf, Rapport préliminaire sur les fouilles au Tell de Kāmid el-Lōz en 1973, in Bull. Mus. Beyrouth 30, 27-41, 1978.
  • Hachmann, Rolf, Rapport préliminaire sur les foilles au Tell de Kāmid el-Lōz de 1969 à 1972, avec un appendice concernant des découvertes épigraphiques par G. Wilhelm, in: Bull. Mus. Beyrouth 30, 7-26, 1978.

liens externes[modifier | modifier le code]