Kameyama-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kameyama-juku dans les années 1830, estampe d'Hiroshige de la série les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō.

Kameyama-juku (亀山宿, Kameyama-juku?) était la 46e des cinquante-trois stations qui jalonnaient le Tōkaidō, l'axe majeur du Japon de l'ère Edo. Elle se situe dans la ville actuelle de Kameyama, dans la préfecture de Mie, au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue actuelle du parc du château

Durant l'ère Edo, Kameyama-juku a servi à la fois de shukuba (station d'étape) et de ville-château pour le château de Kameyama. Il reste quelques bâtiments préservés, tant de la station d'étape que de la ville fortifiée[1].

Dans l'estampe d'Hiroshige, on voit le cortège d'un daimyō (au centre) en train de gravir les flancs escarpés de la montagne couverte de neige pour se rendre au château-fort de Kameyama (en haut, à droite), bâti en son sommet[2]. C'était une forteresse militaire qui servait aussi de gîte pour les voyageurs. De nos jours, il n'en reste que les ruines du donjon et un parc[3].

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Tōkaidō
Shōno-juku - Kameyama-juku - Seki-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kanko: Shiseki, sur le site de la ville de Kameyama
  2. Gisèle Lambert et Jocelyn Bouquillard 2002, p. 79
  3. Gabriele Fahr-Becker 2006, p. 177

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Patrick Carey, Rediscovering the Old Tokaido:In the Footsteps of Hiroshige, Global Books UK, 2000 (ISBN 1901903109)
  • (en) Reiko Chiba, Hiroshige's Tokaido in Prints and Poetry, Tuttle, 1982 (ISBN 0804802467)
  • (en) Jilly Traganou, The Tōkaidō road: traveling and representation in Edo and Meiji Japan, Routledge,‎ 2004 (ISBN 9780415310918)
  • Gabriele Fahr-Becker, L'Estampe japonaise, Taschen,‎ 2006 (ISBN 978-3-8228-2057-5)
  • Gisèle Lambert et Jocelyn Bouquillard, Le Tōkaidō d'Hiroshige, Bibliothèque de l'image,‎ 2002 (ISBN 2-914239-69-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]