Kaman K-Max

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
K-Max
Image illustrative de l'article Kaman K-Max
Un Kaman K-Max suisse

Rôle Hélicoptère de transport
Constructeur Drapeau : États-Unis Kaman
Premier vol
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Textron Lycoming T 5317 A1
Nombre 1
Type Turbine à gaz
Puissance unitaire 1 500 ch
Nombre de pales 2 × 2
Dimensions
Diamètre du rotor 14,7 m
Longueur 15,8 m
Hauteur 4,14 m
Masses
À vide 2 132 kg
Charge utile sous élingue : 2 700 kg
Maximale 5 216 kg
Performances
Vitesse maximale 185 km/h
Plafond 7 620 m

Le Kaman K-Max est un hélicoptère monoplace à rotors engrenants spécialisé dans le transport de charges[1] à l'élingue (troncs d'arbres, structures pour remonte-pentes, etc.) construit par la société américaine Kaman.

Technologiquement, c'est une évolution du Flettner Fl 282 Kolibri développé pendant la Seconde Guerre mondiale par Anton Flettner en Allemagne.

En décembre 2011, un K-MAX sans pilote et contrôlé à distance a ravitaillé des troupes américaines au sol en Afghanistan. Il s'agit d'une première mondiale[2],[3].

Accident[modifier | modifier le code]

  • Le , « un drone de transport K-Max s’est écrasé en Afghanistan[4]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) K-max aerial truck build to lift, sur le site kaman.com, consulté le 4 decembre 2012
  2. (en) Clay Dillow, « Marines in Afghanistan Execute the World's First Cargo Resupply with an Unmanned Helicopter », PopSci,‎ 20 décembre 2011 (lire en ligne)
  3. (en) David Axe, « Marines’ Robot Cargo-Copter Takes Flight in Afghanistan », Wired,‎ 19 décembre 2011 (lire en ligne)
  4. Un drone de transport K-Max s’est écrasé en Afghanistan, sur le site opex360.com du 17 juin 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]