Kalkar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kalkar
Place du marché
Place du marché
Blason de
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
District de Düsseldorf
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Clèves
Géographie
Coordonnées 51° 44′ 20″ N 6° 17′ 33″ E / 51.7389, 6.292551° 44′ 20″ Nord 6° 17′ 33″ Est / 51.7389, 6.2925  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Kalkar

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Kalkar

Kalkar est une ville de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne), située dans l'arrondissement de Clèves, dans le district de Düsseldorf.

Le principal monument de la ville est l'église Saint-Nicolas (Sankt Nicolai), qui contient notamment le retable de la Passion de Maître Arnt (actif de 1460 à 1491), l'artiste le plus influent du Rhin inférieur à cette époque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Kalkar a été fondé par Thierry V de Clèves en 1230 et a reçu les droits de cité en 1242. Elle a été l'une des sept villes du territoire de Clèves (appelé « Kleve »), jusqu'à l'extinction de la lignée du Duché de Clèves en 1609, où la ville est incorporée dans la Marche de Brandebourg. À la mort de son mari Adolphe Ier de Clèves, Marie de Bourgogne, duchesse de Clèves (1394-1463) se retire au château de Monterberg à Kalkar, où elle fonde un couvent dominicain en 1455. Sous son influence, la ville de développe et accueille des artistes, attirés par l'intérêt manifesté à la création culturelle. Elle meurt au château de Monterberg en 1463. La ville a été au début du XVIe siècle le berceau d'une école de sculpture, l'école de Kalkar, comprenant notamment Heinrich Douvermann.

Surgénérateur de Kalkar[modifier | modifier le code]

Le surgénérateur de Kalkar est un projet industriel des années 1970 n'ayant jamais abouti. Le terrain abrite depuis 1995 un parc de loisirs, le Wunderland Kalkar (en français : « Pays des merveilles de Kalkar »).