Kaleidoscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaléidoscope (homonymie).

Kaleidoscope

Album de Siouxsie and the Banshees
Sortie 1er août 1980
Durée 40:44
Genre Post-punk
Producteur Nigel Gray, Siouxsie and the Banshees
Label Polydor

Albums de Siouxsie and the Banshees

Kaleidoscope est le troisième album de Siouxsie and the Banshees. Il est sorti en août 1980 et a été coproduit avec Nigel Gray. Cet album a été remasterisé en 2006.

1980 est l'année de l'arrivée du guitariste John McGeoch (ex membre de Magazine) et du batteur inventif Budgie (ex- membre de The Slits). Le guitariste Steve Jones joue par ailleurs sur trois titres : Clockface, Paradise Place et Skin.

Album de l'ouverture, résolument plus pop et plus éclectique, emmené par deux singles Happy House et Christine marqués par des textures originales de guitares signées McGeoch, Kaleidoscope se démarque résolument de ses deux prédécesseurs. Siouxsie explique que les Banshees sont presque devenus un nouveau groupe à partir de ce disque.

Avec le titre atypique Red light enregistré avec un clavier en guise de basse et des séquencers pour le beat marqué par le son d'un obturateur d'appareil photo, le groupe expérimente en s'aventurant dans l'électronique. Avec Red Light, il devient un des groupes précurseurs du mariage électro/rock, un an avant New Order.

kaleidoscope a depuis influencé plusieurs musiciens. Santigold a basé une de ses chansons My Superman sur la musique de Red Light. « My Superman est une interpolation d'une chanson de Siouxsie, Red Light »; « elle a été inspiré par cette chanson »[1]. Santigold a aussi samplé l'autre titre électro/atmosphérique de l'album Lunar Camel sur son album de remixes Top Ranking. Lunar Camel a également été repris par Jeremy Jay sur son E.P Airwalker.

The Cure a aussi été marqué par cet album comme l'a indiqué son chanteur Robert Smith ; « The head on the door me fait penser à l'album Kaleidoscope, à l'idée d'avoir une multitude de sonorités différentes, de couleurs différentes. »[2]

Remaster 2006-2007[modifier | modifier le code]

Une première version inédite de Happy House, différemment arrangée, plus longue et bien supérieure à la version standard, est désormais disponible pour la première fois officiellement en bonus des nouvelles éditions cd de 2006 et 2007.

Liste des titres de l'édition originale de 1980[modifier | modifier le code]

  1. Happy house
  2. Tenant
  3. Trophy
  4. Hybrid
  5. Clockface
  6. Lunar camel
  7. Christine
  8. Desert kisses
  9. Red Light
  10. Paradise place
  11. Skin
édition remasterisée de 2006, liste des bonus inédits 
  1. Christine (version demo)
  2. Eve White/Eve Black (version demo)
  3. Arabia (Lunar Camel) (version demo)
  4. Sitting Room (version demo)
  5. Paradise Place (version demo)
  6. Desert Kisses (1re version studio arrangée, produite et mixée différemment par le groupe)
  7. Hybrid (1re version studio arrangée, produite et mixée différemment par le groupe)
  8. Happy House (1re version studio arrangée, produite et mixée différemment par le groupe)
  9. Israel (version single)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) SANTOGOLD: All That Glitters Is Santogold - CMJ, interview de Santogold par Lisa Hresko, 28 avril 2008
  2. (en) A suitable case of treatment - Interview de Robert Smith par Steve Sutherland publiée dans le Melody Maker du 17 août 1985