Kaisa Varis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kaisa Varis Pix.gif
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Ski de fond et biathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Finlande Finlandaise
Naissance 21 septembre 1975 (39 ans)
Lieu de naissance Ilomantsi
Taille 1,71 m
Poids de forme 62 kg
Club Ilomantsin Urheilijat
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde de ski nordique 0 0 1
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 2 1 6
* Dernière mise à jour : 17 juin 2014

Kaisa Varis, née le 21 septembre 1975 à Ilomantsi, est une biathlète et ancienne fondeuse finlandaise. S'étant d'abord illustrée en ski de fond avec notamment une médaille mondiale et deux victoires en coupe du monde, Varis est suspendue pour dopage en 2003. Elle se lance dans le biathlon en 2007, sport dans lequel elle remporte rapidement un premier succès en coupe du monde. Cette reconversion est cependant entachée par un nouveau contrôle anti-dopage positif qui entraîne une suspension à vie et l'annulation de l'ensemble de ses résultats obtenus après ce test (dont sa première victoire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de fondeuse[modifier | modifier le code]

La Finlandaise participe à sa première épreuve de coupe du monde de ski de fond en 1996 à Lahti. Elle marque ses premiers points lors de son quatrième départ grâce à une 27e place obtenue à Oslo en mars 1998. Lors de la saison 1999/2000, la fondeuse finlandaise enchaîne des premières figurations dans le top-10 puis un premier succès en coupe du monde conquis à Moscou sur un 15 km en style libre[1] (elle devance l'Estonienne Kristina Smigun). Elle obtient quatre autres podiums au cours de la saison, des résultats lui permettant de terminer l'année au 8e rang mondial.

L'année suivante, après une seconde victoire en coupe du monde, elle obtient la médaille de bronze lors des championnats du monde de ski nordique 2001 se tenant à Lahti. Troisième lors de l'épreuve du relais 4 × 5 km, le quatuor finlandais au sein duquel figure Kaisa Varis est disqualifié après que l'une de ses autres membres, Virpi Kuitunen, ait été contrôlée positive. Lors des Jeux olympiques de 2002 organisés à Salt Lake City, elle ne réalise pas mieux qu'une quatrième place sur le 15 km départ groupé en départ groupé (elle échoue à moins d'une 1/2 seconde de la troisième place obtenue par la Russe Julija Tchepalova).

Kaisa Varis est à son tour prise dans la tourmente du dopage lorsqu'elle est contrôlée positive à l'EPO lors des Mondiaux 2003 organisés à Val di Fiemme. Privant le relais féminin finlandais d'une médaille d'argent, elle est suspendue deux années par la Fédération internationale de ski[2]. Malgré un bref retour en coupe du monde fin 2005 (tout de même ponctué par une victoire en relais), elle annonce se lancer dans le biathlon en 2006.

Carrière de biathlète[modifier | modifier le code]

Elle fait ainsi sa première apparition en coupe du monde de biathlon en mars 2007 lors de d'une épreuve de la saison 2006/2007 organisée à Kontiolahti (Finlande). Dès sa troisième course au début de la saison saison 2007/2008, Varis réussit à rentrer dans les dix premières grâce à une cinquième place conquise sur un sprint. Le 11 janvier 2008, la Finlandaise monte sur son premier podium en coupe du monde de biathlon en remportant un sprint organisé à Ruhpolding (Allemagne)[3]. Elle devance à cette occasion la Russe Svetlana Sleptsova. Auteur d'un sans-faute et du meilleur temps de ski[3], elle devient la première biathlète finlandaise à inscrire son nom au palmarès d'une épreuve de coupe du monde[4].

Cependant, la biathlète est contrôlée positive après un test anti-dopage à l'issue d'une épreuve de mass start organisée le 6 janvier 2008 à Oberhof (Allemagne)[5]. Il révèle en effet la présence d'EPO dans l'urine de Varis, substance qui avait déjà été décelée en 2003 lors de son premier contrôle positif. Niant tout usage de produit dopant, Kaisa Varis demande immédiatement une contre-expertise pour infirmer les résultats du premier[5]. Le 31 janvier 2008, l'Union internationale de biathlon annonce que l'analyse d'un échantillon B confirme les conclusions initiales[5]. Convaincue de dopage pour la seconde fois de sa carrière, la Finlandaise encourt donc une suspension à vie[6]. Conformément aux règles de l'Agence mondiale antidopage, l'Union internationale de biathlon prononce une suspension à vie à l'égard de la sportive le 11 février 2008 et annule l'ensemble de ses résultats obtenus à partir du contrôle positif du 6 janvier[7] (dont le succès enlevé à Ruhpolding).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Ski de fond[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

  • Salt Lake City 2002 :
    • 4e au 15 km, 23e au sprint, 12e à la poursuite 10 km et 7e en relais.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Classement général final par saison :
    • 71e en 1998, 34e en 1999, 8e en 2000, 12e en 2001, 25e en 2002, 26e en 2003, 70e en 2006.
  • 2 victoires individuelles en carrière :
    • Saison 1999/2000 : 15 km style libre à Moscou (Russie).
    • Saison 2000/2001 : 5 km style libre à Beitostølen (Norvège).

Biathlon[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1 victoire individuelle en carrière.
    • Résultat annulé en raison d'un contrôle anti-dopage positif.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Classements de la course, site de la Fédération internationale de ski.
  2. « La Finlandaise Kaisa Varis suspendue deux ans », site de Radio-Canada, article du 12 mars 2003 consulté le 11 janvier 2008.
  3. a et b (en) « First win for Varis ! », nouvelle du site de l'Union internationale de biathlon, 11 janvier 2008.
  4. « La surprise Kaisa Varis », site ski-nordique.net, 11 janvier 2008. Consulté le 11 janvier 2008.
  5. a, b et c (en) « Establishment of Adverse Analytical Finding in the Case of Ms Kaisa Varis/Finland », communiqué de presse de l'Union internationale de biathlon, 31 janvier 2008. Consulté le 1er février 2008.
  6. « Varis en situation de récidive », site du quotidien français L'Équipe, lequipe.fr, 31 janvier 2008.
  7. (en) IBU Press Release - Case Kaisa VARIS, communiqué de presse de l'Union internationale de biathlon, 11 février 2008. Consulté le 13 février 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]