Kahla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kahla
Blason de Kahla
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Thuringe Thuringe
Arrondissement
(Landkreis)
Saale-Holzland
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Bernd Leube
Partis au pouvoir FDP
Code postal 07768
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
16 0 74 044
Indicatif téléphonique 036424
Immatriculation SHK
Démographie
Population 7 255 hab. (31 décembre 2009)
Densité 910 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 48′ 03″ N 11° 35′ 15″ E / 50.8009, 11.5875 ()50° 48′ 03″ Nord 11° 35′ 15″ Est / 50.8009, 11.5875 ()  
Altitude 177 m
Superficie 797 ha = 7,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Kahla

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Kahla
Liens
Site web www.kahla.de

Kahla est une petite ville de Thuringe au sud d'Iéna, au milieu de la vallée de la Saale. Elle comprenait 7 312 habitants au 31 décembre 2008.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers documents écrits mentionnent le village de Calo en 876, appelé plus tard Kahla. Kahla reçoit les privilèges de ville entre 1283 et 1333, mais un incendie détruit en 1345 les archives de la ville. Elle est reconstruite en 1520 après un second incendie et sa structure et ses bâtiments restent presque inchangés jusqu'à nos jours.

Kahla se range du côté des protestants après la Réforme. L'église Sainte-Marguerite est en proie en 1523 à l'iconoclasme de la foule qui détruit tout l'intérieur et Luther vient y prêcher après la vague du Bildersturm en 1524. La région est le berceau de théologiens luthériens et la population est alors ardemment luthérienne.

La ville souffre particulièrement pendant la Guerre de Trente Ans en 1632.

Des fabriques de porcelaine s'installent à Kahla entre 1843 et 1844. Il existe toujours une usine aujourd'hui qui fait connaître le nom de Kahla au-delà des frontières, la compagnie Kahla-Thüringen Porzellan GmbH, fondée par Christian Eckardt. Elle fut jusqu'en 1914 l'une des usines de porcelaine les plus grandes d'Allemagne. Elle comprend aujourd’hui trois cents ouvriers.

Cent cinquante-six travailleurs forcés, prisonniers de guerre originaires de France, ou déportés d'Ukraine, viennent[1] pendant la Seconde Guerre mondiale travailler dans les villages alentour et les usines de la ville, mais c'est en 1944 que la situation change, lorsque le régime décide d'implanter une usine d'aviation militaire aux abords de la ville. Cette usine (protégée par un système anti-bombardement) du nom de REIMAHG[2] s'installe dans le Walpersberg. Elle doit fabriquer en série des avions de chasse à réaction, les fameux Messerschmitt Me 262. Ce projet colossal mobilise des milliers d'Allemands, dont un certain nombre de Hitlerjugends, ainsi que 12 000 travailleurs forcés étrangers, venus de 21 camps[3], qui travaillent dans des conditions pénibles. Différentes unités de production sont installées dans un rayon de 30 kilomètres. Un cimetière à Kahla, où 650 travailleurs sont enterrés, rappelle leur souvenir[4].

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Vue de l'église luthérienne de la ville
  1. La ville comprend alors 7 665 habitants.
  2. Acronyme pour Reichs Marschall Hermann Göring.
  3. Les premiers sont 500 Italiens venus en avril 1944 du camp de Rosengarten.
  4. Certains historiens évoquent la mort de 2 000 à 6000 travailleurs forcés. Un monument en leur mémoire a été érigé par les autorités de la RDA en 1974, sur la route de Löbschütz à Lindig.

Sur les autres projets Wikimedia :