Kaga (porte-avions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 20′ 00″ N 179° 17′ 00″ O / 30.33333333, -179.28333333 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaga.
Kaga
Image illustrative de l'article Kaga (porte-avions)
Le porte-avions Kaga

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale japonaise Marine impériale japonaise
Commanditaire Drapeau : Japon Empire du Japon
Lancement 17 novembre 1921
Armé 17 novembre 1929
Statut coulé par une attaque aérienne américaine lors de la bataille de Midway, le 4 juin 1942
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions
Longueur 260,7 mètres (à la ligne de flottaison)
Maître-bau 31,3 m
Tirant d'eau 8,7 m
Déplacement 33 693
Propulsion turbines Kanpon, 4 hélices
Puissance 91 000 ch (67,9 MW)
Vitesse 31,25 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
  • 10 canons de 203 mm
  • 12(6x2) canons de 120 mm puis 16(8x2) de 127 mm après reconstruction
  • 22 canons anti-aériens de 25 mm en affûts doubles
Aéronefs 72 (+18) appareils (après refonte)
Rayon d'action 7 000 km à 12 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 2 400 hommes
Chantier naval Kawasaki
Coordonnées 30° 23′ 03″ N 179° 17′ 02″ O / 30.38416667, -179.28388889 ()30° 23′ 03″ Nord 179° 17′ 02″ Ouest / 30.38416667, -179.28388889 ()  

Le Kaga (加賀?), du nom de la province de Kaga (aujourd'hui préfecture d'Ishikawa), était un porte-avions de la Marine impériale japonaise, originellement conçu comme cuirassé rapide de la classe Tosa. Il prit part à l'attaque de Pearl Harbor et fut coulé à la bataille de Midway le 4 juin 1942.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Kaga commença sa carrière comme cuirassé rapide de la classe Tosa et fut lancé en 1921 par les chantiers Kawasaki à Kōbe. Mais aux termes du traité naval de Washington, signé par le Japon en 1922, les navires de la classe Tosa ne purent être terminés et étaient voués au ferraillage. Quand le grand tremblement de terre de Kantō de 1923 détruisit le porte-avions Amagi, alors en construction, le Kaga fut choisi pour le remplacer. À l'origine, il est doté de trois ponts d'envol superposée. Il est reconstruit à partir du 25 juin 1934 pour une remise en service en 1935 avec ses deux ponts d'envol inférieur transformé en hangar.

Dans les années 1930, le Kaga participa aux opérations en Chine. Il fut impliqué dans l'incident de Shanghai le 28 janvier 1932 et dans les premières années de la deuxième guerre sino-japonaise.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Kaga était commandé par le capitaine Okada Jizaku et formait, avec l’Akagi la première division de porte-avions pendant l'attaque de Pearl Harbor au sein de la Force d'attaque japonaise. Le 7 décembre 1941, il lança deux vagues d'attaques sur Oahu. Dans la première vague, les vingt-six Nakajima B5N attaquèrent les USS Arizona, USS Vestal, USS Tennessee, USS West Virginia, USS Oklahoma, et USS Nevada pendant que neuf A6M attaquaient la base aérienne d'Hickam Field. La deuxième vague, composée de vingt-trois Aichi D3A attaqua les USS Nevada, USS Maryland, et USS West Virginia.

En janvier 1942, avec l’Akagi, le Kaga soutint l'invasion de Rabaul. Le 9 février, il heurta un récif aux Palaos et dut être réparé temporairement avant de poursuivre vers la mer de Timor où il participa au raid contre Darwin (Australie) qui coula neuf navires. En mars, il couvrit l'invasion de Java.

Il retourna à Sasebo en avril pour achever les réparations des dommages de février.

En mai, il appareilla pour sa dernière mission avec à son bord trente « Zéros », vingt-deux « Vals » et trente « Kates ». Le 4 juin 1942, le Kaga lança une attaque contre les îles Midway et subit une contre-attaque des avions de l'armée et de l'aéronavale américaine. À 10 h 22, les bombardiers en piqué de l'USS Enterprise mirent quatre coups au but avec des bombes de 1 000 livres, provoquant une série d'explosions dans les hangars remplis d'avions armés et ravitaillés. Le capitaine Okada fut tué par une bombe qui explosa sur la passerelle. Les incendies furent impossibles à maîtriser et l'ordre d'évacuation fut donné vers 14 h. À 14 h 10, le sous-marin américain USS Nautilus lança une torpille sur le Kaga immobile et en flammes, mais elle n'explosa pas. L'équipage fut transféré sur les destroyers Hagikaze et Maikaze. À 19 h 25, le porte-avions fut achevé par deux torpilles.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :