Kaffrine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kaffrine
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Kaffrine
Département Département de Kaffrine
Maire
Mandat
Abdoulaye Willane
2009-2014
Démographie
Population 28 396 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 14° 07′ 00″ N 15° 32′ 00″ O / 14.11667, -15.5333314° 07′ 00″ Nord 15° 32′ 00″ Ouest / 14.11667, -15.53333  
Altitude 15 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (administrative)

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Kaffrine

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (relief)

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Kaffrine

Kaffrine est une ville du centre-ouest du Sénégal, située à environ 50 km de Kaolack.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1967, les Postes du Sénégal ont émis un timbre dédié à la pierre lyre mégalithique de Kaffrine[1].

Administration[modifier | modifier le code]

C'est la préfecture et la ville principale du département de Kaffrine. Kaffine est érigé en chef-lieu de sa propre région par Abdoulaye Wade en 2007.

Depuis 2008, le maire de Kaffrine est Abdoulaye Willane, qui a succédé à El Hadj Babacar Gaye.

Géographie[modifier | modifier le code]

Agro-sylviculture.

Kaffrine est située sur la route nationale N1 Kaolack -Tambacounda.

Les localités les plus proches sont Toune, Ngam, Kilometre Six, Diogo, Djigui et Lougue.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Paysage de baobabs près de Kaffrine

L'environnement est principalement constitué de champs d'arachide, de baobabs et d'épineux.

Population[modifier | modifier le code]

Un mode de cuisson.

Lors des recensements de 1988 et 2002, la population était respectivement de 16 957 et 25 768 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, la ville compterait 28 396 personnes.

Activités économiques[modifier | modifier le code]

À l'épicerie.

Kaffrine vit principalement de l'arachide et du commerce.

Personnalités nées à Kaffrine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le timbre [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Le centre de perfectionnement d'artisans ruraux de Kaffrine, une initiative heureuse et pleine d'avenir », Sénégal d'Aujourd'hui, mai-juin 1968, p. 30-31
  • (fr) Valy Faye, L’histoire démographique de Kaffrine 1891-1938, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1990, 104 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Valy Faye, La dynamique du peuplement dans les régions du Saloum : L’exemple du Saloum oriental (Kaffrine) de 1891 à 1960, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1999, 378 p. (Thèse)
  • (fr) J. Thonnon, A. Spiegel, M. Diallo et D. Fontenille, « Épidémie de fièvre jaune à Kaffrine, Sénégal, en 1996 », Médecine tropicale, 1997, vol. 57, n° 3, supp. 1, p. 89

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :