Kabylisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Kabylisme, ou nationalisme Kabyle, est un mouvement politique et culturel visant la reconnaissance des ambitions nationales de la Kabylie et l'émancipation des populations Kabylophones en Kabylie. Son corollaire politique est le souverainisme Kabyle, de tendances diverses (autonomiste, fédéraliste, indépendantiste) ayant pour but la création d'un état Kabyle souverain avec le Kabyle comme seule langue officielle. Le Kabylisme se distingue du Berbérisme par l'affirmation de la spécificité identitaire Kabyle et de sa primauté sur toutes les autres, y compris au sein de l'ensemble berbérophone.

Le Kabylisme appartient à la famille des nationalismes dits "de libération", aux côtés du catalanisme ou du nationalisme basque, son anti-thèse est l'Algérianisme, idéologie selon laquelle les algériens dans leur ensemble, au-delà des divergences linguistiques et religieuses, formeraient une nation historique. Les tenants de l'algérianisme sont en très grande majorité eux-mêmes kabyles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est difficile de situer avec exactitude les origines du Kabylisme, cependant certaines sources tendent à confirmer que le Kabylisme existait déjà au XVIIIe siècle. À cette époque, la confrérie Rahmaniya se qualifiait comme défenseur du kabylisme [1].

L'histoire du kabylisme est étroitement liée à celle du berbérisme et pour cause : c'est (paradoxalement) du kabylisme qu'est né le berbérisme.

Figures kabylistes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Livre "Contribution à l'étude des confréries religieuses musulmanes" p.270

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]