Kabyés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kabiyé.
Festival Evala en pays kabiyé

Les Kabyés sont un peuple d'Afrique de l'Ouest établi au nord du Togo, au Bénin et au Ghana.

Les Kabyés sont principalement connus pour leur agriculture en terrasses dans les monts Kabyés (chaîne de l'Atacora). Kabyé veut dire « paysan de la pierre » en allusion au terrain qu'ils cultivent d'où les paysans extraient de nombreuses pierres servant à confectionner les murets des terrasses.

La culture kabyé est très riche et très preignante encore actuellement à travers son habitat traditionnel, ses rites de passage des différentes classes d'âge (luttes, fête des chicottes, Waa, danse des vierges, ...etc). Gnassingbé Eyadema, l'ancien président de la République du Togo est issu de cette ethnie. Le Togo est maintenant gouverné par son fils, Faure Gnassingbé.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe de multiples variantes : Bekaburum, Cabrai, Cabrais, Kabiemba, Kabiyè, Kabiyès, Kabrais, Kabrema, Kabremba, Kabrès, Kaburè, Kabyemba, Kabyè, Katiba, Kaure, Koboré[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le kabiyé, une langue grusi dont le nombre total de locuteurs était estimé à plus de 730 000 dans les années 1990[2]. 700 000 étaient dénombrés au Togo en 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hans Peter Hahn, Die materielle Kultur der Konkomba, Kabyé und Lamba in Nord-Togo : ein regionaler Kulturvergleich, Rüdiger Köppe Verlag, Köln, 1996 (ISBN 3-89645-101-4)
  • Kpatcha Alaba M. Alou, Un enfant pas comme les autres : contes du pays Kabyè, Nouvelles éditions africaines du Togo, Lomé, 1993, 120 p. (ISBN 2-7412-0032-7)
  • Courier Noël Kakou, Conquêtes coloniales et intégration des peuples : cas des Kabiyè au Togo, 1898-1940, L'Harmattan, Paris, 2007, 347 p. (ISBN 978-2-296-03174-6) (texte remanié d'une thèse de doctorat d'Histoire)
  • Georges Oulégoh Kéyéwa, Vie, énergie spirituelle et moralité en pays kabiyè, Togo, L'Harmattan, Paris, 1997, 318 p. (ISBN 2-7384-5091-1)
  • Charles Piot, Isolément global : la modernité du village au Togo (traduction de l'américain par Romain Bertrand), Karthala, Paris, 2008, 229 p. (ISBN 978-28111-0024-7)
  • Raymond Verdier, Le pays kabiyé : cité des dieux, cité des hommes, Karthala, Paris, 1982, 215 p. (ISBN 2-86537-055-0)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Togo : orchestres et lithophones kabiyé, Radio-France, Harmonia Mundi, Paris, 2005

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Rythmes et fastes sacrés de la vie chez les Kabré du Nord Togo, film documentaire de Raymond Verdier, CNRS Images, Meudon, 2006 (cop. 1964), 25 min (DVD)
  • La Justice divine chez les Kabyè du Togo, film documentaire de Raymond Verdier et Banimeleleng Nabede, CNRS Images, Meudon, 2006 (cop. 1998), 51 min (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :