Kabupaten de Bondowoso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kabupaten de Bondowoso
Image illustrative de l'article Kabupaten de Bondowoso
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Java oriental
Chef-lieu Bondowoso
Date de création 1850
Démographie
Population 709 000 hab.
Densité 454 hab./km2
Langue(s) javanais, madurais
Groupes ethniques Javanais, Madurais
Géographie
Superficie 156 000 ha = 1 560 km2

Le kabupaten de Bondowoso, en indonésien Kabupaten Bondowoso, est un kabupaten d'Indonésie situé dans la province de Java oriental.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le kabupaten est bordé :

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gouvernement colonial hollandais crée la regentschap de Bondowoso en 1850.

Le regent de Besuki et son épouse (1913)

La residentie de Besoeki[modifier | modifier le code]

La demeure du resident de Besuki à Bondowoso
La demeure de l' assistent-resident

Population[modifier | modifier le code]

La population du kabupaten est en majorité constituée de madurais. Le reste est essentiellement javanais.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Mégalithes[modifier | modifier le code]

La région de Bondowoso possède la plus grande concentration de mégalithes d'Indonésie. À ce jour, on a recensé 47 sites répartis sur 5 kecamatan (districts) ou villages :

Le village de Pakauman, à 5 km au sud de Bondowoso, a été le premier site fouillé, dès 1938. On y a recensé plus de 400 mégalithes, essentiellement des dolmens, des sarcophages, des kenong et des statues.

Le mégalithisme de Bondowoso est récent. H. R. Van Heekeren (The bronze age in Indonesia) pense que les mégalithes de Bondowoso ont été édifiés entre les Ve et XVe siècles après J.-C.[1]

Gowa Buto[modifier | modifier le code]

Dans le village de Jireg, sur la route qui mène à Situbondo, se trouve Gowa Buto, "la grotte des géants" en madurais. Elle contient des bas-reliefs qui décrivent le cheminement du Bouddha. On atteint Jireg au bout de 30 km d'une route qui grimpe en lacets de puis le district de Cermee, à travers une forêt de teck et de sengon (Albizia). La grotte, découverte dans les années 1980, est désormais un lieu de culte pour la communauté bouddhiste de Bondowoso. On pense que le site est vieux de plus de 800 ans[2].

Tourisme[modifier | modifier le code]

On trouve dans la ville de Bondowoso une importante communauté arabe installée depuis l'époque coloniale des Indes néerlandaises. Leur quartier traditionnel, le Kampung Arab, est la rue Imam Bonjol.

L'attraction la plus connue est le lac de cratère du Kawah Ijen. La montée au sommet prend entre une heure et demie et trois heures selon les personnes. On peut également visiter le Merapi dans l'ensemble de l'Ijen.

On trouve aussi de nombreuses chutes d'eau.

Spécialités culinaires[modifier | modifier le code]

Bondowoso est connue à Java pour son tape, un dessert à base de tapioca alcoolisé par fermentation. C'est pourquoi on la surnomme "la ville du tape".

Notes et références[modifier | modifier le code]