KVV Lyra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis K Lyra)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le K Lyra TSV créé en 1972 après la fusion du Lierse et de l'ancien K Lyra dont parle cet article.

KVV Lyra

Logo du KVV Lyra
Généralités
Nom complet Koninklijke Voetbal Vereniging Lyra
Noms précédents Turn- en Sportvereniging Lyra
Fondation 17 janvier 1909
Disparition 12 avril 1972
Couleurs Rouge et Blanc
Stade Lyrastadion
(6 000 places)
Siège Mechelsesteenweg
Lier
Championnat actuel disparu
Palmarès principal
National[1] Championnat de Belgique D2 (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 3 février 2012.

Le Koninklijke Lyra est un ancien club de football belge, localisé à Lierre. Le club est fondé en 1909, et est à l'origine un club omnisport, bien qu'il n'ait que des sections football et gymnastique à ce moment-là. D'autres sports auront plus tard leur section au Lyra, comme le tennis, le basket, ou l'athlétisme. Cet article ne parle que de la section football. Le club dispute 52 saisons dans les séries nationales, mais en 1972, à la suite de résultats sportifs en baisse, des difficultés financières apparaissent, et le club doit fusionner avec le grand rival du Lierse. Certains sympathisants du Lyra refusent cette fusion, et recréent un "nouveau Lyra".

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Dès 1891, une association de chant et de théâtre voit le jour à Lier, Nut en Vermaak. En 1899, cette société étend ses activités aux sports, en particulier la gymnastique. Dix ans plus tard, cette association n'existe plus, et le 17 janvier 1909, des étudiants décident de récréer un nouveau club sportif baptisé Turn- en Sportvereniging Lyra. Le club est affilié à l'UBSSA le 25 juillet 1910[2]. Le club installe son terrain dans une prairie située Zuidaustraliëlaan (avenue de l'Australie du Sud), puis déménage vers un terrain situé Mechelsesteenweg (chaussée de Malines) en 1912. Les dirigeants du club louent ce terrain pour 99 ans au baron du Roy de Wichem, et ils ne le quitteront jamais.

Débuts sportifs[modifier | modifier le code]

Le club débute en troisième division régionale anversoise, à l'époque le quatrième niveau national[3]. Le Lyra remporte le titre dès la première de son existence, et la saison suivante, il se qualifie pour le tour final national grâce à une deuxième place en deuxième division régionale. Le club remporte ce tour final, et rejoint la Promotion, alors deuxième niveau national, en 1913, après seulement deux ans d'existence. Lors de sa première saison en "nationale", le club évite la relégation de justesse, ne se sauvant que lors d'un test-match face à l'Excelsior Hasselt. La Première Guerre mondiale interrompt les compétitions jusqu'en 1919. Le club reprend en Promotion au sortir du conflit. Pour la saison 1925-1926, l'Union Belge décide que les sept derniers clubs de chaque série de Promotion basculent vers un nouveau troisième niveau national, ainsi que la réduction à une seule série du deuxième niveau. Le club termine septième ex-aequo avec le CS Tongrois, et un test-match est nécessaire pour les départager. Le Lyra l'emporte et assure son maintien dans ce qui devient la Division 1. Le club reçoit en décembre de cette même année le matricule 52[2].

Accès à la Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Le Lyra joue encore six saisons en Division 1, puis remporte sa série en 1931-1932, et rejoint pour la première fois de son Histoire la Division d'Honneur. Le club joue six saisons à ce niveau, avant de retomber en Division 1. Entretemps, il reçoit le titre de Société Royale en 1934, et atteint la finale de la Coupe de Belgique en 1935. Le club rate de peu la remontée directe en 1939, puis le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale interrompt les compétitions de football. Le club participe au championnat non officiel de 1941, puis reprend sa place en Division 1 la saison suivante, officielle celle-là. En 1943, le club remporte son deuxième titre de champion de Division 1, et remonte en Division d'Honneur, il y reste une saison puis redescend. De nouveau champion, après seulement une saison au niveau inférieur (il n'y a pas eu de compétition en 1944-1945), le Lyra retrouve l'élite du football belge en 1946.

Chute et disparition[modifier | modifier le code]

Le Lyra se maintient quatre saisons parmi l'élite, mais ne peut assurer son maintien en 1950. Après trois nouvelles saisons au deuxième niveau, le club remporte son quatrième et dernier titre de champion et remonte en Division d'Honneur. Dernier, il est relégué après une saison, et ne reviendra plus jamais au plus haut niveau. En 1961, le club est même relégué pour la première fois de son Histoire en Division 3, après 48 saisons passées dans les deux plus hautes divisions nationales. La fréquentation du stade chute fortement, et des problèmes financiers ne tardent pas à apparaître. En 1971, la section football se sépare du reste du club omnisports, et change son nom en Koninklijke Voetbalvereninging Lyra. Dans le même temps, les dirigeants envisagent une fusion avec le voisin mais rival du Lierse. Un an plus tard, le Lyra termine treizième et relégable en Division 3, et la fusion est conclue avec le Lierse. Le matricule 52 du club est radié des listes de la fédération.

Le Lyra actuel[modifier | modifier le code]

Certains supporters réfractaires à la fusion décident de recréer un "nouveau Lyra", et le baptisent Turn- en Sportvereniging Lyra, soit le nom original du club. Il reçoit le matricule 7776, et démarre en quatrième provinciale anversoise, le plus bas niveau du football belge. Beaucoup d'anciens sympathisants décident de revenir au stade, et le club joue parfois devant 1500 supporters, là où les assistances se limitaient à 200-300 personnes lors de leurs dernières saisons en Division 3. Ce club rejoint les séries nationales en 1988.

Article détaillé : K Lyra TSV.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques clôturées, club disparu

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 12 0
II 2e nationale 28 4 2
III 3e nationale 11 0
IV 4e nationale 0 0
 
  TOTAUX 51 4 0 2
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1913-14 TSV Lyra Promotion (D2) 10e/12 Test-match[saisons 1]
compétitions interrompues par la guerre
2 1919-20 TSV Lyra Promotion (D2) 4e/12
3 1920-21 TSV Lyra Promotion (D2) 5e/12
4 1921-22 TSV Lyra Promotion (D2) 7e/14 [saisons 2]
5 1922-23 TSV Lyra Promotion (D2) 9e/14
6 1923-24 TSV Lyra Promotion (D2) série B 9e/14
7 1924-25 TSV Lyra Promotion (D2) série A 7e/14
8 1925-26 TSV Lyra Promotion (D2) série B 7e/14 Test-match[saisons 3]
9 1926-27 TSV Lyra Division 1 (D2) 9e/14
10 1927-28 TSV Lyra Division 1 (D2) 3e/14 [saisons 4]
11 1928-29 TSV Lyra Division 1 (D2) 3e/14 [saisons 5]
12 1929-30 TSV Lyra Division 1 (D2) 8e/14
13 1930-31 TSV Lyra Division 1 (D2) 5e/14
14 1931-32 TSV Lyra Division 1 (D2) série A 1er/14 Champion et promu!
15 1932-33 TSV Lyra Division d'Honneur 6e/14
16 1933-34 TSV Lyra Division d'Honneur 7e/14
17 1934-35 KM Lyra Division d'Honneur 12e/14
18 1935-36 KM Lyra Division d'Honneur 10e/14
19 1936-37 KM Lyra Division d'Honneur 12e/14
20 1937-38 KM Lyra Division d'Honneur 13e/14 Relégué!
21 1938-39 KM Lyra Division 1 (D2) série A 2e/14 [saisons 6]
compétitions interrompues par la guerre
xx 1940-41 K Lyra Division d'Honneur série A 4e/8 [saisons 7]
22 1941-42 K Lyra Division 1 (D2) série A 3e/14 [saisons 8]
23 1942-43 K Lyra Division 1 (D2) série A 1er/16 Champion et promu!
24 1943-44 K Lyra Division d'Honneur série A 15e/16 Relégué!
compétitions interrompues par la guerre
25 1945-46 K Lyra Division 1 (D2) série B 1er/16 Champion et promu![saisons 9]
26 1946-47 K Lyra Division d'Honneur 8e/19
27 1947-48 K Lyra Division d'Honneur 11e/16
28 1948-49 K Lyra Division d'Honneur 11e/16
29 1949-50 K Lyra Division d'Honneur 15e/16 Relégué!
30 1950-51 K Lyra Division 1 (D2) série B 6e/16
31 1951-52 K Lyra Division 1 (D2) série B 3e/16
32 1952-53 K Lyra Division 1 (D2) 1er/16 Champion et promu!
33 1953-54 K Lyra Division d'Honneur 16e/16 Relégué!
34 1954-55 K Lyra Division 2 4e/16
35 1955-56 K Lyra Division 2 7e/16
36 1956-57 K Lyra Division 2 3e/16
37 1957-58 K Lyra Division 2 10e/16
38 1958-59 K Lyra Division 2 7e/16
39 1959-60 K Lyra Division 2 6e/16
40 1960-61 K Lyra Division 2 16e/16 Relégué!
41 1961-62 K Lyra Division 3 série A 11e/16
42 1962-63 K Lyra Division 3 série B 7e/16
43 1963-64 K Lyra Division 3 série B 2e/16
44 1964-65 K Lyra Division 3 série A 4e/16
45 1965-66 K Lyra Division 3 série A 5e/16
46 1966-67 K Lyra Division 3 série B 12e/16
47 1967-68 K Lyra Division 3 série A 9e/16
48 1968-69 K Lyra Division 3 série A 4e/16
49 1969-70 K Lyra Division 3 série B 9e/16
50 1970-71 K Lyra Division 3 série A 9e/16
51 1971-72 KVV Lyra Division 3 série B 13e/16 Relégué!
X 1972 Le club fusionne avec le Lierse, son matricule 52 est radié.

Anciens noms[modifier | modifier le code]

1909 : TURN- EN SPORTVERENIGING LYRA (TSV Lyra)
1934 : KONINKLIJKE MAATSCHAPPIJ LYRA (KM Lyra)
1939 : KONINKLIJKE LYRA (K. Lyra)
1971 : KONINKLIJKE VOETBALVERENIGING LYRA (KVV Lyra)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le club termine à égalité de points avec l'Excelsior Hasselt, et doit disputer un test-match pour déterminer le second descendant. Le Lyra s'impose 1-0 et assure ainsi son maintien en nationales.
  2. Cette saison voit les premiers derbies face au Lierse SK.
  3. La Fédération ayant décidé de créer un troisième niveau national, la moitié des clubs du deuxième niveau sont relégués en fin de saison. Le Lyra termine à égalité de points avec Tongres, et doit disputer un test-match pour déterminer lequel sera relégué. Le club l'emporte 2-0 et reste au deuxième niveau, qui devient la Division 1 à partir de la saison suivante.
  4. Le club finit à deux points du champion, le FC Malinois, et un de Tilleur, second promu.
  5. Le club finit à quatre points d'Royal Sporting Club Anderlecht, deuxième et promu.
  6. Le club finit à deux points du champion, Alost.
  7. Le club dispute le championnat de Division d'Honneur, considéré cette saison comme non officiel. Il dispute ensuite le tour final, dont il est éliminé au premier tour par le Beerschot.
  8. Le club finit à deux points du champion, La Forestoise.
  9. Le club aurait pu être réintégré en Division d'Honneur car l'URBSFA avait décidé d'annuler toutes les relégations subies pendant la guerre, mais le club a refusé et préféré disputer le championnat de Division 1.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b DICTIONNAIRE DES CLUBS AFFILIES A L'URBSFA DEPUIS 1895 - archives URBSFA et foot 100 asbl
  3. Bien qu'il n'y ait que deux niveaux dans les divisions régionales à l'époque, les comités régionaux utilisent les noms "Division 2" et "Division 3" pour les désigner comme étant inférieurs à la "Division 1", championnat des équipes réserves et "débutantes", remplacé en 1909 par la Promotion.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]