KMSK Deinze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

KMSK Deinze

Logo du KMSK Deinze
Généralités
Nom complet Koninklijke Maatschappij Sportkring Deinze
Fondation 12 mars 1926
Statut professionnel amateur
Couleurs Orange et Noir
Stade Van de Wiele Stadion
(7 515 places)
Siège Stadionlaan, 5
9800 Deinze
Championnat actuel Division 3
Président Drapeau : Belgique Eddy Lannoo
Entraîneur Drapeau : Belgique Francky Dekenne
Site web (nl) www.kmskdeinze.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Division 3 (1)
Champion de Promotion (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D3 2014-2015
0

Dernière mise à jour : 1er juillet 2014.

Le Koninklijke Maatschappij Sportkring Deinze est un club de football belge basé à Deinze, qui évolue en 2014-2015 en Division 3. Porteur du matricule 818, le club dispute sa 51e saison dans les divisions nationales, dont 16 l'ont été en Division 2, le plus haut niveau qu'il ait atteint.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pionniers[modifier | modifier le code]

En 1908, un cercle gymnique catholique appelé « Donza » crée une section de football qui s'affilie à l'UBSSA quelques années plus tard, sous le nom de Donza FC Deynze. Lors de l'Assemblée Générale du 25 février 1912, le club est accepté comme « club débutant » par la fédération belge. Une fédération qui, le 28 juillet 1912, prend le nom de « UBSFA ». Aucune demande afin de passer « club effectif  » n'est jamais introduite.

Le 10 février 1920, le « Donza » est reconnu Société Royale, mais sa section de football n'existe déjà plus depuis plusieurs années. La Première Guerre mondiale lui a été fatale comme à beaucoup d'autres associations et clubs.

Pendant le conflit apparaît le Sporting Deynze sur les reliefs de l'ancienne équipe de football du « Donza ». Ce Sporting aurait été reconnu « club adhérent » par l'UBSFA, mais aucune trace n'a été trouvée. En 1921, ce cercle a disparu de la circulation[2].

Fondation du Sportkring[modifier | modifier le code]

Les activités footballistiques semblent en léthargie dans la région de Deinze. Et les passionnés doivent réagir. C'est chose faite avec la fondation du Sportkring Deinze, le 12 mars 1926 à l'initiative de l'industriel Emile Torck, propriétaire de la société Tork & fils & Hautebeke, une usine de fabrication de voitures d'enfants, de jouets et de chaises pour bébés. Le club s'installe sur un terrain près de l'Astenedreef. Il s'affilie à l'Union Belge le 22 octobre 1926, et reçoit le matricule 818[3]. Le club interrompt ses activités au début de la Seconde Guerre mondiale, son terrain étant réquisitionné pour en faire une décharge automobile. Durant le conflit, le club ouvre de nouvelles sections en hockey, natation et tennis de table, sous l'impulsion de son président George Torck, le fils du fondateur. Ces autres sections sont fermées en 1946.

Le 13 mai 1952, le club est reconnu « Société Royale » et prend le nom de Koninklijke Maatschappij Sportkring Deinze le 11 juin. Deux ans plus tard, le club remporte le titre provincial et monte pour la première fois de son Histoire en Promotion, le quatrième niveau national.

Premiers séjours en Promotion[modifier | modifier le code]

Le MKSK Deinze lutte pour son maintien durant cinq saisons, ne faisant pas mieux qu'une onzième place. En 1956, il doit même passer par un test-match face au Stade Mouscronnois pour conserver sa place en nationales. Il est finalement relégué en 1959 et retourne en première provinciale. Il y remporte un nouveau titre un an plus tard, et remonte ainsi en Promotion. Durant trois ans, le club évite la relégation de justesse. À partir de la saison 1963-1964, il obtient de meilleurs résultats, terminant trois ans sur quatre en milieu de classement. Mais en 1968, il ne peut éviter une nouvelle relégation, et redescend en provinciales après un séjour de huit saisons en nationales.

Le club revient en Promotion en 1976, et joue pendant deux saisons dans le bas du classement. En 1978, il déménage vers un nouveau stade, le Burgemeester Van de Wiele Stadion, une enceinte moderne louée à l'administration de la ville de Deinze. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce changement de terrain porte chance au club, qui réalise ensuite deux bonnes saisons, conclues à la quatrième puis à la cinquième place. Malheureusement, il ne confirme pas la saison suivante et est de nouveau relégué en 1981.

Retour définitif dans les séries nationales[modifier | modifier le code]

Un an plus tard, le MKSK Deinze décroche un nouveau titre provincial et remonte en Promotion. Depuis lors, il n'a plus quitté les séries nationales. Lors de la saison de son retour, le club joue les premiers rôles, et termine quatrième dans sa série. Il régresse ensuite durant trois saisons, et se sauve de peu en 1986. Après une saison plus calme, le club lutte encore deux saisons pour son maintien.

Ascension vers la Division 2[modifier | modifier le code]

La fin des années 1980 marque un nouveau tournant dans l'Histoire du club. Le président Georges Torck est démis de son poste de président, et remplacé par Marc Hoste à la fin de l'année 1988. La fin de saison est délicate et voit le club se sauver de peu. Sous l'impulsion de son nouveau président, Deinze entame ensuite une période de succès en terminant vice-champion de sa série en 1990 et en 1991. La troisième fois est la bonne pour le club, qui décroche le titre en 1992 et monte pour la première fois de son Histoire en Division 3.

Le KMSK Deinze poursuit sur sa lancée la saison suivante, et décroche un second titre consécutif pour sa première expérience en troisième division. Cette performance lui ouvre les portes de la Division 2. Le club dispute trois premières saisons de bonne facture, terminant entre la dixième et la douzième. En 1997, Deinze obtient le meilleur classement de son Histoire avec une troisième place finale, à seulement trois points du champion Beveren. Ce résultat qualifie le club pour le tour final, mais il n'y obtient qu'un point en six rencontres et loupe la montée en première division. Le club finit encore sixième la saison suivante, puis doit abandonner ses ambitions de rejoindre l'élite nationale.

Années difficiles et sauvetages extra-sportifs[modifier | modifier le code]

Le tournant du millénaire marque un net recul dans les résultats du club, qui lutte presque chaque saison pour son maintien, l'obtenant à plusieurs reprises pour des raisons extra-sportives.

Au terme de la saison 1999, le club se retrouve barragiste, et ne doit son maintien qu'à la disparition du KFC Herentals. Deux ans plus tard, il occupe à nouveau cette position, mais se sauve grâce à la rétrogradation administrative du KFC Turnhout, deuxième mais qui s'est vu refuser sa licence pour le football rémunéré, indispensable pour évoluer dans les deux plus hautes divisions nationales. La saison suivante, Deinze est à nouveau barragiste et profite à nouveau du refus de l'Union Belge d'accorder la licence à un autre club, cette fois le KRC Zuid-West Vlaanderen. Le club passe ensuite trois saisons plus tranquilles dans le ventre mou du classement.

En 2006, le KMSK Deinze termine avant-dernier et donc en position de relégable direct. Le club profite de sanctions administratives infligées à deux autres clubs pour rester en deuxième division. Tout d'abord, la RAA Louviéroise, reléguée de première division, n'obtient pas sa licence et est renvoyée directement en Division 3. Ensuite, c'est au tour de Geel d'être relégué à l'échelon inférieur, à la suite d'une affaire de tentative de corruption la saison précédente. Pour la quatrième fois, le club se sauve « sur tapis vert ».

La saison suivante est meilleure pour le club, qui termine sixième. Ce n'est hélas qu'un feu de paille pour le club qui retrouve la lutte contre la relégation. Il évite les barrages pour un point en 2008, mais finit avant-dernier un an plus tard et est cette fois relégué en troisième division.

Relégation en Division 3[modifier | modifier le code]

Après cette chute au niveau inférieur, le club ambitionne de remonter rapidement dans l'anti-chambre de l'élite. Il se qualifie pour le tour final pour la montée en 2010, dont il est éliminé au premier tour par l'Olympic Charleroi. La saison suivante, le club entame très mal le championnat et se retrouve en fond de classement. Il se reprend par la suite, et remporte les deuxième et troisième tranches du championnat, terminant également troisième au classement final. Mais, le club n'ayant pas demandé sa licence pour évoluer en deuxième division, il n'est pas autorisé à prendre part au tour final. Le club dispute une saison 2012 sans relief, et termine en milieu de classement.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 26 mai 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 0 0
II 2e nationale 16 0 1
III 3e nationale 6 1 3
IV 4e nationale 28 1
 
  TOTAUX 50 2 4 0
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1954-55 KMSK Deinze Promotion série C 12e/16
2 1955-56 KMSK Deinze Promotion série A 14e/16 Barrage[saisons 1]
3 1956-57 KMSK Deinze Promotion série D 13e/16
4 1957-58 KMSK Deinze Promotion série A 11e/16
5 1958-59 KMSK Deinze Promotion série A 14e/16 Relégué!
séries provinciales
6 1960-61 KMSK Deinze Promotion série D 13e/16
7 1961-62 KMSK Deinze Promotion série A 11e/16
8 1962-63 KMSK Deinze Promotion série A 13e/16
9 1963-64 KMSK Deinze Promotion série A 8e/16
10 1964-65 KMSK Deinze Promotion série B 13e/16
11 1965-66 KMSK Deinze Promotion série D 9e/16
12 1966-67 KMSK Deinze Promotion série B 6e/16
13 1967-68 KMSK Deinze Promotion série A 14e/16 Relégué!
séries provinciales
14 1976-77 KMSK Deinze Promotion série A 11e/16
15 1977-78 KMSK Deinze Promotion série C 12e/16
16 1978-79 KMSK Deinze Promotion série B 4e/16
17 1979-80 KMSK Deinze Promotion série A 5e/16
18 1980-81 KMSK Deinze Promotion série A 14e/16 Relégué!
séries provinciales
19 1982-83 KMSK Deinze Promotion série A 4e/16
20 1983-84 KMSK Deinze Promotion série A 7e/16
21 1984-85 KMSK Deinze Promotion série A 9e/16
22 1985-86 KMSK Deinze Promotion série A 13e/16
23 1986-87 KMSK Deinze Promotion série A 6e/16
24 1987-88 KMSK Deinze Promotion série A 13e/16
25 1988-89 KMSK Deinze Promotion série A 12e/16
26 1989-90 KMSK Deinze Promotion série A 2e/16 [saisons 2]
27 1990-91 KMSK Deinze Promotion série A 2e/16 [saisons 3]
28 1991-92 KMSK Deinze Promotion série A 1er/16 Champion et promu!
29 1992-93 KMSK Deinze Division 3 série A 1er/16 Champion et promu!
30 1993-94 KMSK Deinze Division 2 10e/16
31 1994-95 KMSK Deinze Division 2 12e/18
32 1995-96 KMSK Deinze Division 2 10e/18
33 1996-97 KMSK Deinze Division 2 3e/18 Tour final![saisons 4]
34 1997-98 KMSK Deinze Division 2 6e/18
35 1998-99 KMSK Deinze Division 2 16e/18 [saisons 5]
36 1999-00 KMSK Deinze Division 2 11e/18
37 2000-01 KMSK Deinze Division 2 16e/18 [saisons 6]
38 2001-02 KMSK Deinze Division 2 16e/18 [saisons 7]
39 2002-03 KMSK Deinze Division 2 13e/18
40 2003-04 KMSK Deinze Division 2 7e/18
41 2004-05 KMSK Deinze Division 2 10e/18
42 2005-06 KMSK Deinze Division 2 17e/18 [saisons 8]
43 2006-07 KMSK Deinze Division 2 6e/18
44 2007-08 KMSK Deinze Division 2 15e/19
45 2008-09 KMSK Deinze Division 2 18e/19 Relégué!
46 2009-10 KMSK Deinze Division 3 série A 4e/19 Tour final![saisons 9]
47 2010-11 KMSK Deinze Division 3 série A 3e/18 [saisons 10]
48 2011-12 KMSK Deinze Division 3 série A 8e/18
49 2012-13 KMSK Deinze Division 3 série A 13e/18 Tour final![saisons 11]
50 2013-14 KMSK Deinze Division 3 série A 3e/18 Tour final![saisons 12]

Anciens joueurs connus[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Cameroun Ernest Webnje Nfor, attaquant camerounais ayant notamment évolué à La Gantoise, Courtrai et Zulte Waregem, est prêté à Deinze durant la saison 2006-2007.
  • Drapeau : Sénégal Elimane Coulibaly, attaquant sénégalais ayant notamment joué à La Gantoise, Courtrai et aujourd'hui au Beerschot, joue à Deinze de 2005 à 2007.
  • Drapeau : Serbie Nenad Mladenović, attaquant international serbe (1 sélection), est prêté à Deinze par La Gantoise en 2006.
  • Drapeau : Macédoine Jovica Trajčev, milieu de terrain international macédonien (4 sélections), est prêté à Deinze par La Gantoise en 2006.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de la Belgique G Sören Van De Moortele
24 Drapeau de la Belgique G Stefan Roef
25 Drapeau de la Belgique G Joran Mekeirel
2 Drapeau de la Belgique D Jan Masureel
3 Drapeau de la Belgique D Jens Vandenhende
4 Drapeau de la Belgique D Joachim Vanholm
5 Drapeau de la Belgique D Mickenson De Pessemier
17 Drapeau de la Belgique D Ward Baert
18 Drapeau de la Belgique D Kenzo Verheughe
19 Drapeau de la Belgique D Pieter De Wulf
22 Drapeau de la Belgique D Simon Van De Gejuchte
-- Drapeau de la Belgique D Birger Longueville
6 Drapeau de la Belgique M Kévin Pecqueux
10 Drapeau de la Belgique M Foeke Rossel
13 Drapeau de la Belgique M Desire Agbokousse
15 Drapeau du Cameroun M Patrice Noukeu
No. Nat. Position Nom du joueur
20 Drapeau de la Belgique M Kyeran Zahmoul
7 Drapeau de la Belgique A Matthias Feys
8 Drapeau de la Belgique A Gauthier Lauwers
9 Drapeau de la Belgique A Halil Krasniqi
11 Drapeau de la Belgique A Valentin Romont
12 Drapeau de la Belgique A Hakim Boucheta
14 Drapeau de la Belgique A Nick De Groote
16 Drapeau de la Belgique A Salah Dib
21 Drapeau de la Belgique A Xavier Deschacht
-- Drapeau de la Belgique A Tibo Van de Velde
-- Drapeau de la Belgique A Elvis Mustafa
-- Drapeau de la Belgique A Jan De Langhe
-- Drapeau de la République démocratique du Congo A Jean-Paul Kielo-Lezi
-- Drapeau de la Belgique A Elvis Mustafa
-- Drapeau de la Belgique A Gert Van Walle

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Deinze termine à égalité de points et de victoires avec le Stade Mouscronnois. Un test-match est organisé pour déterminer quelle équipe sera reléguée. Deinze l'emporte 1-0 et conserve ainsi sa place en Promotion.
  2. Deinze termine à sept points du champion, l'Excelsior Mouscron.
  3. Deinze échoue derrière le KFC Roulers.
  4. Deinze termine à trois points du champion, le KSK Beveren, et dispute le tour final pour la montée en Division 1. Il termine dernier et n'est donc pas promu.
  5. Deinze doit normalement disputer les barrages pour le maintien mais à la suite de la disparition du KFC Herentals, onzième, il conserve sa place en Division 2.
  6. Deinze doit normalement disputer les barrages pour le maintien mais à la suite du refus de la Fédération d'accorder la licence pour le football rémunéré au KFC Turnhout, vice-champion, ce dernier est renvoyé en Division 3, ce qui permet à Deinze de se maintenir en Division 2.
  7. Deinze doit normalement disputer les barrages pour le maintien mais à la suite du refus de la Fédération d'accorder la licence pour le football rémunéré au KRC Zuid-West Vlaanderen, cinquième au classement, ce dernier est renvoyé en Division 3, ce qui permet à Deinze de se maintenir en Division 2.
  8. Malgré sa position de relégable en fin de saison, Deinze conserve sa place en Division 2. Tout d'abord, La Louvière, relégué de Division 1, est renvoyé en Division 3 à la suite du refus de la Fédération de lui accorder sa licence. Ensuite, le KFC Verbroedering Geel est sanctionné d'une rétrogradation administrative à la suite d'une tentative de corruption la saison précédente. Ces deux clubs laissent donc deux places vacantes en Division 2, dont Deinze bénéficie.
  9. Le club se qualifie pour le tour final pour la montée en Division 2. Il est éliminé dès le premier tour par l'Olympic Charleroi et n'est donc pas promu.
  10. Deinze est qualifié pour le tour final pour la montée en Division 2, mais n'ayant pas demandé sa licence pour le football rémunéré, il n'est pas autorisé à y participer.
  11. Le club remporte le classement de la deuxième tranche et se qualifie pour le tour final. Il y est éliminé dès le premier tour par le KRC Malines.
  12. Le club participe au tour final pour la montée en Division 2. Vu le nombre réduit d'équipes engagées cette saison, il est exempté du premier tour mais est éliminé au tour suivant par l'Union Saint-Gilloise.

Références[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]