K. T. Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

K. T. Stevens

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

En couverture du magazine Yank (1944)

Nom de naissance Gloria Wood
Naissance 20 juillet 1919
Los Angeles
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 13 juin 1994 (à 74 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Kitty Foyle (1940)
L'Inspiratrice (1942)
La Perfide (1950)

K. T. Stevens (parfois créditée Katharine Stevens ou Katherine Stevens) est une actrice américaine, de son vrai nom Gloria Wood, née le 20 juillet 1919 à Los Angeles (Californie), où elle est morte d'un cancer le 13 juin 1994.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du réalisateur Sam Wood, elle apparaît bébé dans deux films muets de son père, sortis en 1921. Son troisième film, désormais sous le pseudonyme de K. T. Stevens, est Kitty Foyle (avec Ginger Rogers dans le rôle-titre), également réalisé par son père et sorti en 1940.

En tout, elle contribue à seulement seize films américains. Mentionnons encore L'Inspiratrice de William A. Wellman (son quatrième film en 1942, avec Barbara Stanwyck et Joel McCrea), La Perfide de Vincent Sherman (son septième film en 1950, avec Joan Crawford et Wendell Corey), et Corrina, Corrina de Jessie Nelson (avec Whoopi Goldberg et Ray Liotta), son dernier film — dans un petit rôle — sorti en août 1994, deux mois après sa mort.

Durant sa carrière, K. T. Stevens est surtout active à la télévision, contribuant à quarante-quatre séries (ex. : L'Homme à la carabine) et à quatre feuilletons (ex. : Les Feux de l'amour), entre 1951 et 1989.

Au théâtre, elle joue à Broadway (New York) dans quatre pièces. La première, d'octobre 1941 à début janvier 1942, est The Land is bright d'Edna Ferber et George S. Kaufman, entre autres avec Hugh Marlowe, qu'elle épouse en 1946. Sa dernière pièce à Broadway est Laura en 1947, d'après le roman éponyme de Vera Caspary, aux côtés de son mari (reprenant le rôle tenu par Dana Andrews dans l'adaptation au cinéma de 1944) et d'Otto Kruger (en lieu et place de Clifton Webb à l'écran), elle-même jouant le rôle dévolu à Gene Tierney dans le film.

Avant leur divorce en 1968, K. T. Stevens et Hugh Marlowe se retrouvent au petit écran, dans un épisode de Suspicion en 1962, et enfin dans un épisode de Perry Mason (première série) en 1965.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma (intégrale)[modifier | modifier le code]

Dans La Perfide (1950)

À la télévision[modifier | modifier le code]

Séries (sélection)[modifier | modifier le code]

Feuilletons (intégrale)[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Pièces jouées à Broadway

Liens externes[modifier | modifier le code]