K-219

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
K-219
Image illustrative de l'article K-219
Le K-219 en surface, le silo endommagé apparaît en arrière du kiosque.

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine soviétique Marine soviétique
Quille posée 28 mai 1970
Lancement 8 octobre 1971
Armé 31 décembre 1971
Statut Naufrage en 1986
Caractéristiques techniques
Type SNLE
Longueur 129,8 m
Maître-bau 11,7 m
Tirant d'eau 8,7 m
Déplacement 7 891 tonnes (en surface)
9 449 (en plongée)
Vitesse 26 nœuds (en plongée)
Profondeur 400 m
Caractéristiques militaires
Armement 16 missiles balistiques

6 tubes lance-torpilles
Autres caractéristiques
Équipage 120 personnes
Coordonnées 31° 25′ 00″ N 54° 42′ 00″ O / 31.416666666667, -54.7 ()31° 25′ 00″ Nord 54° 42′ 00″ Ouest / 31.416666666667, -54.7 ()  
Plan plus rapproché du sous-marin
Carte du naufrage du K-219 au 31°25' N, 54°42' O

Le K-219 est un sous-marin nucléaire lanceur d'engins de la marine soviétique de la classe Navaga (classe Yankee-I dans le code OTAN) entré en service le 31 décembre 1971 qui a coulé en 1986 dans l'Atlantique Nord à la suite d'un accident. Le sous-marin était alors au large de la côte est de l'Amérique du Nord en position de tir au cas où une guerre nucléaire se serait déclenchée entre l'URSS et les États-Unis.

Histoire du service[modifier | modifier le code]

Le 6 octobre 1986, à la suite de l'explosion du carburant d'un missile balistique mer-sol dans son silo déclenchée par une voie d'eau au niveau de la porte du silo, le sous-marin dut faire surface. Après avoir arrêté d'extrême justesse la fusion du cœur nucléaire et tenté en vain d'arrêter le sinistre qui avait tué quatre matelots, l'équipage évacua le sous-marin sur un navire de soutien russe. Le commandant en second du sous-marin resta à l'intérieur pour tenter de sauver le bâtiment, mais celui-ci coula peu après, peut-être après avoir été sabordé par l'officier.

Des accusations furent lancées par la suite par le gouvernement soviétique contre les États-Unis : le sous-marin aurait été abordé avant l'accident par le SNA américain USS Augusta de classe Los Angeles et cette collision serait à l'origine de la voie d'eau qui déclencha l'accident, ce qui fut vigoureusement nié par la marine américaine.

Le sous-marin se trouve aujourd'hui dans la fosse des Hatteras à 5 500 mètres de profondeur. D'après des mesures récentes, aucune radioactivité notable ne semble se dégager des 32 têtes nucléaires et des 2 réacteurs nucléaires qui se trouvaient à bord.

Les coordonnées du lieu où repose l'épave sont 31° 25′ N 54° 42′ O / 31.417, -54.7 ()31° 25′ N 54° 42′ O / 31.417, -54.7 ().

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Peter Huchthausen, Igor Kourdine et R. Alan White, Le Naufrage du K-219, Presse de la Cité, 3 septembre 1998. (ISBN 2-258-04890-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]