Kōyō Ishikawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kōyō Ishikawa (石川 光陽, Ishikawa Kōyō?), 5 juillet 1904 - 26 décembre 1989, est un photographe japonais[1]. En tant qu'officier du département de la police métropolitaine de Tokyo, il est pratiquement la seule personne qui a photographié les dommages immédiats causés par les bombardements de Tokyo à la fin de la Seconde Guerre mondiale sous une réglementation stricte qui interdit aux civils de prendre des photos de dommages de guerre[2],[3].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Musée métropolitain de photographie de Tokyo éditeur. 328 Outstanding Japanese Photographers (『日本写真家事典』, Nihon shashinka jiten?). Kyoto: Tankōsha, 2000. (ISBN 4-473-01750-8)
  2. « Great Tokyo Air Raid a war crime (Yomiuri Shimbun editorial) »,‎ 18 mars 2005 (consulté le 20 septembre 2008)
  3. (ja) « TBS「月曜ゴールデン『シリーズ激動の昭和 3月10日東京大空襲 語られなかった33枚の真実』」 » (consulté le 20 septembre 2008)