Königsberg (1927)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir SMS Königsberg.
Königsberg
Image illustrative de l'article Königsberg (1927)

Histoire
A servi dans Pavillon de la Kriegsmarine Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Lancement 12 avril 1926
Armé 26 mars 1927
Mise en service 17 avril 1929
Statut Coulé le 10 avril 1940
Caractéristiques techniques
Constructeur Kriegsmarinewerft, Wilhelmshaven
Type Croiseur léger
Longueur 174 m
Maître-bau 15.2 m
Tirant d'eau 6.28 m max.
Tonnage 7 700 tonnes
Propulsion 6 chaudières entraînant 4 turbines et 2 moteurs diesel MAN
Puissance 68 200 ch (50 kW)
Vitesse 32,1 nœuds (59 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage
  • 50–70 mm en ceinture
  • 30 mm en barbettes
  • 20-30 mm en tourelles
Armement
Autres caractéristiques
Équipage De 514 à 850 hommes
Chantier naval Kriegsmarinewerft, Wilhelmshaven
Port d'attache Kiel
Coordonnées 60° 24′ N 5° 19′ E / 60.4, 5.31666667 ()60° 24′ Nord 5° 19′ Est / 60.4, 5.31666667 ()  

Le Königsberg est l'un des trois croiseurs légers de classe Königsberg (de) de la Kriegsmarine (avec le Köln et le Karlsruhe).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Königsberg est mis en chantier par le Kriegsmarinewerft à Wilhelmshaven le 12 avril 1926, mis à l'eau le 26 mars 1927 et en service le 17 avril 1929. L'équipage peut aller de 514 à 850 hommes.

Après une série de voyages à l'étranger dans les années 1930, il participe de novembre 1936 jusqu'à fin janvier 1937 à la surveillance des côtes en Espagne pendant la guerre civile espagnole. Le navire sert peu en haute mer et est reconverti après le début de la Seconde Guerre mondiale comme un navire-école dans la mer Baltique et pour les opérations minières en mer du Nord.

En avril 1940, le Königsberg participe à l'opération Weserübung et transporte, comme le Köln, le Bremse (de), les torpilleurs Wolf et Leopard, le ravitailleur Carl Peters (de), les troupes à Bergen. Il parvient à repousser une attaque du destroyer norvégien Garm (de). Mais, comme le Bremse, il est rapidement endommagé par les batteries côtières norvégiennes à Kvarven et doit rester au port tandis que les autres navires retournent en Allemagne. Le lendemain, quinze bombardiers en piqué britanniques de type Blackburn B-24 Skua attaquent le croiseur qui est percé grandement en trois endroits. Il chavire et coule dans le port de Bergen. L'épave est relevé le 17 juillet 1942 et sert de quai pour les U-Boot.

Le 22 septembre 1944, le Königsberg chavire une deuxième fois, il est abandonné après la guerre à Bergen.

Commandement[modifier | modifier le code]

17 avril au 19 juin 1929 Capitaine de frégate Wolf von Troha
24 juin au 2 septembre 1929 Capitaine de frégate Robert Witthoeft-Emden
27 septembre 1930 au 25 septembre 1932 Capitaine de frégate Hermann Densch (de)
26 septembre 1932 au 24 septembre 1934 Capitaine de frégate / Capitaine de vaisseau Otto von Schrader (de)
25 septembre 1934 au 26 septembre 1935 Capitaine de frégate / Capitaine de vaisseau Hubert Schmundt (de)
27 septembre 1935 au 15 février 1937 Capitaine de frégate / Capitaine de vaisseau Theodor Paul
16 février 1937 au 2 novembre 1938 Capitaine de vaisseau Robin Schall-Emden (de)
3 novembre 1938 au 26 juin 1939 Capitaine de vaisseau Ernst Scheurlen (de)
27 juin au 15 septembre 1939 Capitaine de vaisseau Kurt Caesar Hoffmann (de)
16 septembre 1939 au 10 avril 1940 Capitaine de vaisseau Heinrich Ruhfus (de)

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gröner, Erich / Dieter Jung / Martin Maass: Die deutschen Kriegsschiffe 1815–1945. Band 1: Panzerschiffe, Linienschiffe, Schlachtschiffe, Flugzeugträger, Kreuzer, Kanonenboote, Bernard & Graefe Verlag, München 1982, ISBN 3-7637-4800-8, S. 147–149.