Kératoconjonctivite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

la kératoconjonctivite est une infection qui se traduit par une double inflammation ; de la conjonctive et de la cornée de l’œil. Elle est souvent due à des bactéries (Moraxella bovis par exemple), mais des virus peuvent aussi être impliqués. Des co-infections sont possibles. Des borrélies peuvent aussi infecter l'humeur vitreuse de l'œil.

C'est une zoonose, qui semble assez contagieuse fréquente chez les moutons et les chamois qui peut affecter tout un troupeau ou presque.

L'épidémie, en France s'est récemment étendue à d'autres espèces. Après les chamois du Nord du Mercantour, les bouquetins puis l'hiver 2008-2009 les cerfs élaphes ont été touchés.

Description[modifier | modifier le code]

L'œil est gonflé, opacifié et parfois purulent (il devient alors jaune). L'œil devient rose au début du processus de guérison (à cause du réseau sanguin qui s'y développe) avant de devenir bleuté, puis de guérir ou non (en 3 à 5 semaines).

Contagion[modifier | modifier le code]

Des mouches et d'autres insectes peuvent diffuser cette zoonose. Une contagion par contact à partir des larmes ou sécrétions nasales ou vaginale est également possible. Les animaux domestiques à pelage clair autour des yeux y seraient plus sensibles[1] L'exposition aux UV (plus imporants sous le trou de la couche d'ozone).

Conséquences[modifier | modifier le code]

la kératoconjonctivite peut induire une cécité totale qui rend les animaux vulnérables à leurs prédateurs (qui luttent aussi probablement contre l'épidémie en éliminant préférentiellement les animaux atteints) aux accidents (chute en montagne, roadkill.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'agriRéseau sur cette maladie