Kándanos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 19′ 34″ N 23° 44′ 25″ E / 35.3261, 23.7403 ()

Panneau d'information annonçant la destruction de la ville en guise de représailles (1943)

Kándanos ou Kántanos (en Grec: Κάνδανος ou Κάντανος est une ville de Crète, en Grèce. Située dans le sud-ouest de l'île, elle appartient au nome de La Canée, et est située à 55 kilomètres de La Canée, sur la route menant à Paleóchora. La population se monte à 564 habitants et 967 pour l'ensemble de la commune[1].

La ville daterait de la période dorienne, période à laquelle elle portait déjà le même nom. La cité serait resté active pendant toute la période byzantine.

Le massacre de Kándanos[modifier | modifier le code]

La ville fut entièrement détruite lors de la Seconde Guerre mondiale après que des résistants crétois eurent empêché l'avancée des troupes allemandes pendant près de deux jours. Après avoir rasé le village, les Allemands y laissèrent différentes pancartes sur lesquelles on pouvait par exemple lire : « Ici s'élevait Kándanos, détruite pour le meurtre de 25 soldats allemands. Qu'elle ne soit jamais reconstruite ! » ou encore « En représailles de l'assassinat bestial d'une section de parachutistes et d'une demi-section de pionniers commis par des hommes et des femmes armés et embusqués, Kándanos fut détruite ! » (texte de la photo ci-contre).

La ville fut cependant reconstruite après la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement 2001