Jyväskylän maalaiskunta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jyväskylän maalaiskunta
Ancienne municipalité de Finlande
Héraldique
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Finlande-Centrale
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 36 392 hab. (2008)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 17′ 20″ N 25° 44′ 30″ E / 62.288889, 25.741667 ()62° 17′ 20″ Nord 25° 44′ 30″ Est / 62.288889, 25.741667 ()  
Altitude Min. 78 m – Max. 216 m
Superficie 53 434 ha = 534,34 km2
· dont terre 454,3 km2 (85,02 %)
· dont eau 80,04 km2 (14,98 %)
Rang superficie (199e / 336)
Rang population (28e / 336)
Histoire
Province historique Häme
Province Finlande occidentale
Fondation 1868
Fusionnée dans Jyväskylä (1er janvier 2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Jyväskylän maalaiskunta

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Jyväskylän maalaiskunta

Jyväskylän maalaiskunta, la « municipalité rurale de Jyväskylä », est une ancienne municipalité du centre-ouest de la Finlande, dans la région de Finlande-Centrale, qui fait partie depuis le 1er janvier 2009 de la ville de Jyväskylä.

C'est la commune de naissance du pilote de rallye Tommi Mäkinen.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune fut créée par scission de Laukaa en 1868. Cette scission s'inscrivait alors dans le mouvement qui consistait à créer autour des villes, de superficie limitées, des communes rurales pouvant absorber une partie de leurs excédents de population. Au maximum, la Finlande a compté 33 municipalités rurales. La commune de Jyväskylän maalaiskunta était jusqu'au 31 décembre 2008 la dernière de ces communes subsistant en Finlande, avant de fusionner avec Jyväskylä et Korpilahti, le 1er janvier 2009. La commune avait déjà antérieurement perdu du territoire à plusieurs reprises, avec la séparation de Toivakka en 1910, puis deux cessions de territoire à Jyväskylä en 1941 et 1965, mais n'avait jamais cessé d'accroître sa population. Un rattachement de Toivakka à Jyväskylä est probable à court terme, si bien que l'ancienne commune retrouverait a posteriori une partie de son territoire perdu, mais au sein d'une autre entité communale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune entourait presque en totalité la ville de Jyväskylä. Au sud, elle comprenait l'extrémité nord du lac Päijänne. On y trouvait de nombreux autres lacs qui couvrent 15 % de la superficie totale, le plus important étant le Leppävesi.

Le tissu urbain était très décousu, et s'articulait autour de trois agglomérations importantes, sans un vrai centre identifié (la mairie se trouvant même située en plein cœur de la ville de Jyväskylä) : Vaajakoski, 14 000 habitants, Palokka, 11 000 habitants, et Tikkakoski 5 000, à quoi s'ajoutaient 7 autres petits regroupements de population identifiables.