Justin Vaïsse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vaïsse.

Justin Vaïsse est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé et docteur en histoire, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud et de l'Institut d'études politiques de Paris, Justin Vaïsse a été chercheur au Département d'histoire de Harvard (1996-1997). Entre 1998-1999, il a assuré la rédaction des discours au cabinet du ministre de la Défense.

Spécialiste d'histoire américaine, il enseigne actuellement à l'IEP de Paris. Il a pour thèmes de recherche le néoconservatisme, la politique étrangère américaine, les relations transatlantiques et franco-américaines ou encore l'antiaméricanisme. Il est membre de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques.

Il est le fils de l'historien Maurice Vaïsse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "On s'est retrouvés là…" Pierre et Hélène de Chevigny: Souvenirs de guerre, souvenirs de paix, textes composés par Justin Vaïsse, (éditions privées, 2004)
  • Washington et le monde : dilemmes d'une superpuissance, en collaboration avec Pierre Hassner, (CERI - Autrement, 2003)
  • La politique étrangère des États-Unis: fondements, acteurs, formulation, en collaboration avec Charles-Philippe David et Louis Balthazar, (Presses de Sciences-Po, 2003)
  • L'empire du milieu - les États-Unis et le monde depuis la fin de la guerre froide, en collaboration avec Pierre Mélandri, (Odile Jacob, 2001, prix France-États-Unis 2001).
  • La démocratie au XXe siècle : Europe de l'Ouest, États-Unis, 1918 – 1989, (sous la dir. de Marie-Anne Matard-Bonucci et préfacé par Serge Berstein), (Atlande, Paris, 2000)
  • Le modèle américain, (Armand Colin, Paris, 1998)
  • États-Unis: le temps de la diplomatie transformationnelle, Cahier de Chaillot, no 95, décembre 2006 [1].
  • Intégrer L'Islam - La France, ses musulmans : Enjeux et réussites, en collaboration avec Jonathan Laurence, Odile Jacob, 2007, (ISBN 978-2-7381-1900-1)
  • Histoire du néoconservatisme aux États-Unis : Le triomphe de l'idéologie, (Odile Jacob, Paris, 2008)

Participation à d'autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'empire américain ?, sous la dir. de Michel Wieviorka, (Balland, Paris, 2004) - actes des Entretiens d'Auxerre de décembre 2003.
  • Les relations franco-américaines au XXe siècle: Colloque de l'Observatoire de la politique étrangère américaine, 24 et 25 mai 2002, sous la dir. de Pierre Mélandri et de Serge Ricard, (L'Harmattan, Paris, 2003)
  • Guerres et sociétés : États et violence après la guerre froide, sous la dir. de Pierre Hassner et Roland Marchal, (Karthala, Paris, 2003)
  • Les grandes tendances du monde, sous la dir. de Thierry de Montbrial et de Philippe Moreau-Defarges, (RAMSES 2003 - IFRI–Dunod, Paris, 2002)
  • L'Annuaire français des relations internationales 2002, vol. III, (Bruylant, Bruxelles, 2002)
  • Ethnocentrisme et diplomatie : l'Amérique et le monde au XXe siècle, sous la dir. de Pierre Mélandri et de Serge Ricard, (L'Harmattan, Paris, 2001)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :