Juste debout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juste debout est une compétition annuelle de danse hip-hop se déroulant à Paris depuis 2002.

Elle est ouverte aux danseurs des 15 pays où sont organisées des épreuves de présélection. Fondée par Bruce Soné, elle reçoit le soutien de la mairie de Paris depuis 2004. La finale a lieu au Palais omnisports de Paris-Bercy depuis 2008. En 2012, 140 danseurs y prennent part devant 16 000 spectateurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Juste debout Scandinavia 2008.

Le fondateur de l'évènement est le danseur et chorégraphe franco-camerounais Bruce Soné, dit Ykanji. Il naît à Paris en 1976 et débute la danse hip hop à 8 ans. En 1997, il se produit aux côtés de MC Solaar, avant de rejoindre le Ykanji Crew l'année suivante. En 2000, il danse dans la comédie musicale Les Dix Commandements. En 2002, il crée Juste debout, évènement dédié aux styles de danse urbaine se pratiquant debout, à l'inverse du break dance[1].

La première édition de la manifestation se tient en 2002 au gymnase du Nesle, situé à Champs-sur-Marne en Seine-et-Marne. Elle accueille 400 spectateurs. L'affluence étant en forte hausse, Juste debout déménage au stade Pierre-de-Coubertin en 2004[1],[2]. La mairie de Paris subventionne l'évènement pour la première fois[3]. Juste debout acquiert une notoriété internationale et des danseurs étrangers, notamment japonais, font partie du jury. Deux ans plus tard, la 5e édition attire 7 000 personnes. À partir de 2008, Juste debout est organisé au Palais omnisports de Paris-Bercy. En 2011, Juste debout, le doc, réalisé par Joëlle Matos et Cécile Quiroz, est diffusé par la chaîne Canal+ à l'occasion des 10 ans de la manifestation[1],[2].

Juste debout est une compétition internationale. Des présélections ont lieu dans plusieurs villes françaises et à l'étranger. Lors de la 11e édition, organisée en 2012, 15 pays envoient des représentants. Cinq nations, le Canada, l'Espagne, l'Irlande, l'Italie et la Pologne, participent pour la première fois. 2 000 danseurs prennent part aux présélections françaises, organisées à l'hôtel de ville de Paris. La finale de Bercy rassemble 140 danseurs. Elle a lieu le 11 mars devant 16 000 spectateurs payants[3],[4]. L'évènement est sponsorisé par Pioneer[5],[6].

La compétition[modifier | modifier le code]

Juste debout accueille tous les genres de « streetdance », répartis dans six catégories[1],[2],[7] :

  • le locking, apparu au début des années 1970 ;
  • le popping, né à Fresno en Californie ;
  • la house dance, originaire de Chicago ;
  • le Hip Hop freestyle, né à New York ;
  • la catégorie dite « expérimentale », introduite à Juste debout en 2005
  • le top rock, style plus récent.

Les disciplines se pratiquent duo contre duo, sauf le top rock qui se pratique un contre un et la catégorie expérimentale où les participants dansent seuls à tour de rôle. Chaque participant dispose d'une minute pour se produire. Ils sont départagés par les jurés. Un « money price » est offert aux vainqueurs[6].

École de danse[modifier | modifier le code]

En 2009, Bruce Soné et Guy Weladji ouvrent une école privée, la Juste debout school. Située à Pantin en Seine-Saint-Denis, elle propose une formation professionnelle de danseur hip hop se déroulant sur trois ans et offre aux élèves la possibilité d'intégrer la Compagnie de l'école à l'issue du cursus[3],[4]. Elle attire de nombreux élèves étrangers[8]. En 2011, Mr Wiggles du Rock Steady Crew, ou encore Suga Pop, membre du groupe de danse Electric Boogaloos, figurent parmi les enseignants[9].

L'école est également ouverte aux amateurs, qui peuvent y suivre des stages[10].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]