Juste d'Egmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juste d'Egmont

Nom de naissance Justus van Egmont
Naissance
Leyde, Provinces-Unies Provinces-Unies
Décès
Anvers, Flag - Low Countries - XVth Century.png  Pays-Bas espagnols
Nationalité Flamand
Activités Artiste-peintre
Maîtres Gaspard van den Hoecke,
Pierre Paul Rubens

Juste d'Egmont (Justus van Egmont en Néerlandais), né à Leyde en 1601 et décédé à Anvers en 1674, est un peintre flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans les Provinces-Unies, il suit sa mère à la mort de son père et part s'installer à Anvers. Il devient l'élève de Gaspard van den Hoecke et entame en 1618 un voyage en Italie. À son retour en 1620, il entre à l'atelier de Pierre Paul Rubens pour qui il réalise une Cène pour la cathédrale de Malines et collabore au cycle de la Vie de Marie de Médicis pour le palais du Luxembourg. En 1628, il devient maître de la guilde de Saint-Luc de la ville.

Rubens quittant la ville pour l'Espagne, il choisit de se poursuivre sa carrière en France. Il collabore à des peintures décoratives dans l'atelier de Simon Vouet à Paris et réalise de nombreux cartons pour des tapisseries. Il devient peintre des Princes de Condé puis des Orléans pour lesquels il réalise les décorations du château de Balleroy. Il devient enfin peintre officiel de Louis XIII puis de Louis XIV. Il se spécialise alors dans le portrait de grands du royaume. En 1648, il participe à la fondation de l'Académie royale de peinture et de sculpture, avec douze autres peintres parmi lesquels Philippe de Champaigne, Sébastien Bourdon ou encore Charles Le Brun.

En 1649, il semble retourner aux Pays-Bas Espagnols et est présent à Bruxelles où il réalise alors un très grand nombre de cartons pour les tapisseries de la ville, puis à Anvers en 1653.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Portrait du Grand Condé, musée Condé, Chantilly

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • HAIRS, M.-L., Dans le sillage de Rubens : les peintres d’histoire anversois au XVIIe siècle, Liège, 1977, pp. 44–45.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Appartement de la Reine Christine de Suède sur le Site officiel de la Galerie Corsini
  2. Notice sur le site du Met
  3. Notice sur le site du Art Institute
  4. Site de l'agence photographique de la RMN