Just Can't Get Enough (chanson de Depeche Mode)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Just Can't Get Enough.

Just Can't Get Enough

Single par Depeche Mode
extrait de l'album Speak and Spell
Face A Just Can't Get Enough
Face B Any Second Now
Sortie 7 septembre 1981
Enregistré Juillet 1981
Blackwing Studios, Londres
Durée 3:41 (album version)
6:43 (Schizo mix)
Genre Synthpop[1], new wave[2],[3],[4]
Format 45 tours et Maxi 45 tours
Auteur Vince Clarke
Producteur Depeche Mode, Daniel Miller
Label Mute Records

Singles par Depeche Mode

Pistes de Speak and Spell

Just Can't Get Enough est une chanson du groupe Depeche Mode composée par Vince Clarke et qui figure sur l'album Speak and Spell. Elle est d'abord éditée en single par Mute Records le 7 septembre 1981 en Grande-Bretagne. C'est également leur premier 45 tours sorti aux États-Unis. En face B se trouve le titre instrumental Any Second Now.

Cette chanson peut être considérée comme le premier tube international du groupe : elle s'est classée à la 8e place dans les charts britanniques, à la 4e place en Australie, et est entrée dans le Top 40 de plusieurs autres pays. Aux États-Unis, ce titre a atteint la 26e place dans le Hot Dance Club Play.

Just Can't Get Enough est le dernier single composé par Vince Clarke avant son départ de Depeche Mode. La manière d'arranger ce morceau laisse déjà entrevoir la couleur musicale de ses groupes suivants : Yazoo, The Assembly puis Erasure.

Just Can't Get Enough est aussi le premier clip de Depeche Mode à être réalisé par Clive Richardson.

Formats et liste des chansons[modifier | modifier le code]

Vinyle 7"
Mute/7 Mute16 (UK)
  1. Just Can't Get Enough – 3:41
  2. Any Second Now – 3:06
Vinyle 12"
Mute/12 Mute16 (UK)
  1. Just Can't Get Enough (Schizo Mix) – 6:43
  2. Any Second Now (Altered) – 5:41
CD
Mute/C DMute16 (UK)1
  1. Just Can't Get Enough – 3:45
  2. Any Second Now – 3:09
  3. Just Can't Get Enough (Schizo Mix) – 6:48
  4. Any Second Now (Altered) – 5:42
Vinyle 7"
Sire/SRE50029 (US)
  1. Just Can't Get Enough – 3:41
  2. Tora! Tora! Tora! – 4:23

Notes

  • 1 : CD sorti en 1991
  • Toutes les chansons sont écrites par Vince Clarke sauf Tora! Tora! Tora!, écrite par Martin Gore.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Depuis quelques années, Just Can't Get Enough a trouvé une popularité inattendue dans les stades de football britanniques. Les premiers supporters à adopter ce titre furent ceux du Celtic Glasgow en 2009, suivis par Burnley FC la même année et les Bolton Wanderers début 2011. À la même époque, les supporters de Liverpool se découvrent un intérêt pour Just Can't Get Enough. À la différence des fans du Celtic, qui restent fidèles aux paroles originales de Depeche Mode, ceux de Liverpool les modifient pour les transformer en hymne à la gloire de leur nouvel attaquant uruguayen Luis Suárez:

His name is Suárez
He wears the famous Red
I just can't get enough
I just can't get enough

When he scores a volley
Or when he scores a head
I just can't get enough
I just can't get enough

He scores a goal and the Kop go wild
And I just can't seem to get enough Suárez

Pour les fans de Liverpool, cette chanson a aussi pour caractéristique de les ramener aux années 1980, à l'époque où leur club fétiche connaissait un succès sans précédent.

Interrogé lors d'un entretien avec Goal.com à propos de cette surprenante utilisation de la chanson, Andrew Fletcher, l'un des claviéristes du groupe, s'est dit « honoré que les fidèles du Celtic aient adopté nos chansons. Ce qui est encore plus fort, c'est qu'ils connaissent les paroles en intégralité! ». Au sujet des supporters de Liverpool, Fletcher, quoique lui-même fan du club rival de Chelsea, dit apprécier la créativité dont ils font preuve « L'enthousiasme qu'ils démontrent quand ils chantent ce morceau est incroyable! ». Enfin il admet que, comme lui, Dave Gahan soutient Chelsea tandis que Martin L. Gore est fan d'Arsenal.

À partir de novembre 2011, la chanson est reprise en France, au stade de la route de Lorient de Rennes, pour ponctuer les buts marqués par le Stade rennais[5]. Il s'agit d'un emprunt fait par le club breton au Celtic FC, suite à un match européen joué à Glasgow[6], où la diffusion de la chanson après les buts écossais avait plu aux supporters rennais ayant fait le déplacement[7],[8].

Cette musique est également diffusée au Parc des Sports d'Annecy à chaque but de l'Evian Thonon Gaillard Football Club dans sa version Schizo Mix.

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1981–1982) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[9] 4
Drapeau de l'Espagne Espagne (AFYVE)[10] 15
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance/Disco)[11] 26
Drapeau de la France France (SNEP)[12] 31
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[13] 16
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[14] 29
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[15] 8
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[16] 14
Classement (1985) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[17] 8
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre VRT Top 30)[18] 11
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[19] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[20] 10
Classement (2011) Meilleure
position
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[21] 74
Classement (2013) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[22] 146

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Classement (1982) Position
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[23] 45
Classement (1985) Position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[24] 80
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[25] 52
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[26] 55

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes certifiées
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI)[27] Disque d'argent Argent 1er novembre 1981 200 000

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a été reprise notamment par Nouvelle Vague sur l'album du même nom en 2004[28]. La version de The Saturdays parue en single en 2009 s'est classée à la 2e place du hit-parade anglais. Un remake du morceau est utilisée comme musique d'attente lors d'un appel vers ses abonnés par l'opérateur suédois Comviq.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)(en) Ned Raggett, « Just Can't Get Enough – Overview », sur Allmusic (consulté le 10 août 2013) : « If one song had to define what synth pop is, was, and would always be about, it would probably have to be this squirrelly, energetic, and sprightly number, bursting with happy feelings and sheer fun, even if David Gahan seems a bit breathless here and there. »
  2. (en) « Top 10 Depeche Mode Songs », Top40.about.com (consulté le 2014-06-13)
  3. « Youtube de l'été #24 : Depeche Mode - Just Can't Get Enough (1981) », sur Fluctuat.net,‎ 8 août 2007 (consulté le 16 novembre 2014)
  4. (en)Top 50 New Wave Songs Of All Time, Carrie Brownstein, National Public Radio, 1er décembre 2009.
  5. « Stade : le Bro Gozh n’est pas oublié », sur Stade-rennais-online.com,‎ 28 novembre 2011 (consulté le 28 septembre 2012)
  6. « Les buts aiment-ils les tubes ? », sur Bikinimag.fr,‎ 7 février 2012 (consulté le 28 septembre 2012)
  7. Sylvain, « Slalom géant pour Féret », sur Stade-rennais-online.com,‎ 27 novembre 2011 (consulté le 28 septembre 2012)
  8. Sylvain, « La saison rennaise en toutes lettres », sur Stade-rennais-online.com,‎ 26 mai 2012 (consulté le 28 septembre 2012)
  9. (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 94, no 17,‎ 1er mai 1982, p. 57 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  10. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos: año a año, 1959–2002, Espagne, Fundación Autor-SGAE,‎ septembre 2005, 1e éd. (ISBN 84-8048-639-2)
  11. (en) « Speak and Spell – Awards », sur Allmusic (consulté le 10 août 2013)
  12. « InfoDisc : Tous les Titres par Artiste », sur InfoDisc.fr, Dominic DURAND / InfoDisc,‎ 10 août 2013 (consulté le 10 août 2013)
  13. (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 10 août 2013)
  14. (en) Charts.org.nz – Depeche Mode – Just Can't Get Enough. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  15. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 10 août 2013.
  16. (en) Swedishcharts.com – Depeche Mode – Just Can't Get Enough. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  17. (nl) Ultratop.be – Depeche Mode – Just Can't Get Enough (Live). Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 10 août 2013.
  18. (nl) « Radio 2 Top 30 : 4 mei 1985 », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 10 août 2013)
  19. (nl) Nederlandse Top 40 – Depeche Mode - Just Can't Get Enough - Live search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 10 août 2013.
  20. (nl) Dutchcharts.nl – Depeche Mode – Just Can't Get Enough (Live). Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  21. (en) « Depeche Mode », sur Officialcharts.com (consulté le 10 août 2013)
  22. Lescharts.com – Depeche Mode – Just Can't Get Enough. SNEP. Hung Medien. Consulté le 10 août 2013.
  23. (en) « Forum - ARIA Charts: Special Occasion Charts – Top 100 End of Year AMR Charts – 1980s » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Hung Medien, sur Australian-charts.com. Consulté le 2 novembre 2013
  24. (nl) « Jaaroverzichten 1985 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Hung Medien, sur Ultratop.be/nl. Consulté le 29 novembre 2013
  25. (nl) « Single Top 100 over 1985 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le 17 octobre 2013)
  26. (nl) « Jaaroverzichten – Single 1985 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Hung Medien, sur Dutchcharts.nl. Consulté le 17 octobre 2013
  27. (en) « Certified Awards », sur Bpi.co.uk (consulté le 30 mai 2010)
  28. (en) « Recording: Just Can't Get Enough », sur Secondhandsongs.com (consulté le 10 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]