Junya Koga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Junya Koga Swimming pictogram white.png
Informations
Nages Dos crawlé
Période active En activité
Nationalité Japonaise
Naissance 19 juillet 1987
Lieu Saitama
Records
Grand bassin Records personnels en grand bassin :
• 100 m dos : 52 s 26
Distinctions
• Un titre de champion du monde (2 médailles)

Junya Koga (japonais : 古賀 淳也, né le 19 juillet 1987 à Saitama) est un nageur japonais spécialiste des épreuves de dos crawlé (50 et 100 m). Étudiant à l'Université Waseda, il devient en 2009 le premier champion du monde japonais du 100 m dos.

Biographie[modifier | modifier le code]

Junya Koga fait une apparition en 2003 à 15 ans lors des Championnats de Nouvelle-Galles du Sud en Australie[1]. L'année 2004, il voyage en Europe à l'occasion du Mare Nostrum. Lors des Championnats pan-pacifiques juniors de 2005 organisés en janvier à Hawaï, il prend le dessus sur l'Australien Andrew Lauterstein et remporte le 100 m dos en 56 s 33. Trois mois plus tard, il termine à la troisième place du 50 m dos des Championnats du Japon sélectifs pour les Championnats du monde, auxquels il ne participe puisque seuls les deux premiers sont qualifiables. La même année, il remporte deux médailles lors des Championnats du Sud-Est asiatique à Macao, en prenant la deuxième place sur 50 m dos et 50 m nage libre, nouveaux records personnels à la clé[2].

En avril 2006, il décroche la médaille d'argent du 50 m dos derrière Tomomi Morita lors des championnats nationaux. Sélectionné en équipe nationale lors des Jeux asiatiques de Doha, il gagne la médaille d'or du 50 m dos en 25,40 secondes. L'année suivante, il participe pour la première fois aux Championnats du monde en s'alignant sur 50 m dos. Qualifié en finale, il termine septième en 25 s 56, près de six dixièmes de seconde derrière le vainqueur, le Sud-africain Gerhard Zandberg. Quelques jours plus tard, il enlève à Narashino son premier titre de champion du Japon en remportant le 50 m dos. Plus tard dans l'année, il termine deuxième du 50 m lors de l'Universiade organisée en Thaïlande, un centième de seconde derrière l'Allemand Helge Meeuw.

Il rate la qualification pour les Jeux olympiques d'été de 2008 en prenant la quatrième place du 100 m dos lors des sélections olympiques japonaises[3]. À cette occasion, Junya Koga porte une combinaison du sponsor officiel de la Fédération japonaise Mizuno, quand d'autres comme la tête d'affiche de la natation japonaise Kosuke Kitajima porte la nouvelle LZR Racer de Speedo. L'année suivante, il se révèle sur 100 m dos en remportant le titre national et en s'emparant du record national en 52 s 87[4], le troisième temps de l'histoire le positionnant parmi les favoris pour le titre mondial mis en jeu en juillet à Rome lors des Championnats du monde[5]. De même, il améliore son record national du 50 m dos en 24 s 45, approchant de 12 centièmes de seconde le record du monde de l'Américain Randall Bal. Quelque temps plus tard, il participe au Duel in the Pool australo-japonais sur 100 m dos mais perd son record national au profit de Ryosuke Irie, premier devant Koga[6]. Fin juillet, il dispute les mondiaux. Qualifié en finale du 100 m, il remporte la médaille d'or en battant le record d'Asie en 52 s 26, 28 centièmes devant l'Allemand Helge Meeuw et l'Espagnol Aschwin Wildeboer[7]. Il succède à l'Américain Aaron Peirsol triple champion du monde en titre et éliminé en demi-finale. Sur 50 m dos, il prend la deuxième place en finale derrière le Britannique Liam Tancock en 24 s 24.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Ces tableaux détaillent les records personnels de Junya Koga en grand bassin au 30 juillet 2009.

Records personnels en grand bassin [8]
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m dos 24 s 24 Championnats du monde 2009 Rome, Italie 02/08/2009
100 m dos 52 s 26 Championnats du monde 2009 Rome, Italie 28/07/2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Victoria swimmer caps successful trip Down Under », sur cbc.ca, 23 janvier 2003. Consulté le 30 juillet 2009.
  2. (en) « East Asia Games: Nakamura wins 2nd athletics crown », Asian Economic News, 7 novembre 2005. Consulté le 30 juillet 2009.
  3. (en+ja) Résultat officiel de la finale du 100 m dos des Championnats du Japon 2008, sur swim.seiko.co.jp. Consulté le 30 juillet 2009.
  4. (en+ja) Résultat officiel du 100 m dos des Championnats du Japon 2009, sur swim.seiko.co.jp. Consulté le 30 juillet 2009.
  5. (en) Craig Lord, « Koga Leaps To 3rd Best 100 Back Ever: 52.87 », sur swimnews.com, 17 avril 2009. Consulté le 30 juillet 2009.
  6. (en) Résultat officiel du 100 m dos du Duel in the Pool 2009, site de la Fédération australienne de natation. Consulté le 30 juillet 2009.
  7. (en)[PDF] Résultat officiel de la finale du 100 m dos des Championnats du monde 2009, sur omegatiming.com. Consulté le 30 juillet 2009.
  8. Profil de Junya Koga, sur swimrankings.net. Consulté le 30 juillet 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]