Jumping Flash!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jumping Flash!
Éditeur Sony Computer Entertainment[1]
Développeur Exact[1], Ultra Co.

Date de sortie Drapeau : Japon 28 avril 1995[2]
Drapeau : Europe 29 septembre 1995[1]
Drapeau : États-Unis 10 octobre 1995
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation
Média CD-ROM
Téléchargement (PSN)
Contrôle Manette

Jumping Flash! est un jeu vidéo de plates-formes développé par le studio japonais Exact et édité par Sony Computer Entertainment, sorti en 1995 sur la console PlayStation.

Le jeu a donné suite à Jumping Flash! 2, Robbit mon Dieu et Pocket MuuMuu.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur dirige Robbit, un lapin-robot capable d'effectuer de gigantesques sauts afin de rejoindre des plates-formes éloignées. Les sauts servent également à détruire certains ennemis en retombant dessus. Il est également possible de lancer des missiles en forme de carotte. L'action est représentée en vue subjective.

Le jeu regroupe plusieurs niveaux repartis sur différents mondes flottants regroupés par thèmes (villages, scènes volcaniques, aquatiques...). Les sensations de vertiges sont assez convaincantes et un entraînement minimum est nécessaire afin de maîtriser les réactions et l'inertie de Robbit. Certains niveaux demandent du doigté comme par exemple utiliser le souffle de ventilateurs géants pour monter de plus en plus haut pour atteindre les plates-formes.

Développement[modifier | modifier le code]

Le projet est produit par Tetsuji Yamamoto et dirigé par Koji Tada. Le game design est élaboré par Toshimitu Ohdaira et Hiroyuki Saegusa. Le programmeur principal est Hiroshi Yamamoto et la musique est composée par Takeo Miratsu[3]. Jumping Flash! est le successeur spirituel de Geograph Seal (1994), développé par les mêmes créateurs sur l'ordinateur Sharp X68000[4].

À noter[modifier | modifier le code]

Le jeu est ressorti en téléchargement sur le service PlayStation Network à destination des consoles PlayStation Portable (le 22 novembre 2006 au Japon, le 4 janvier 2007 en Amérique du Nord et le 22 juin 2007 en Europe) et PlayStation 3 (en 2007 au Japon, le 3 mai 2007 en Amérique du Nord et le 22 juin 2007 en Europe).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « SCEE Press office », scee.com. Consulté le 5 mai 2008.
  2. (ja) « Jumping Flash! », jp.playstation.com. Consulté le 28 septembre 2009.
  3. (ja) « Crédits de Jumping Flash! », oct-net.ne.jp; Consulté le 29 septembre 2009.
  4. (en) « Forgotten Gem: Jumping Flash! », Jeremy Parish, 1UP.com, 21 mars 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]