Julius von Hann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hann.

Julius Ferdinand von Hann (né le 23 mars 1839, mort le 1er octobre 1921 (à 82 ans) à Vienne (Autriche)) est un météorologue autrichien. Il est considéré comme le père de la météorologie moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie les mathématiques, la chimie et la physique à l'Université de Vienne. Il dirige l'Institut central de météorologie de Vienne de 1887 à 1897. Il est professeur de météorologie à l'Université de Graz (1887-1890) et professeur d'astrophysique à l'Université de Vienne (1890-1910).

Fenêtre de Hann[modifier | modifier le code]

En traitement du signal, la fenêtre de Hann est une fonction de fenêtrage appelée fonction de Hann (en), terme créé par Ralph Beebe Blackman et John Tukey en hommage à Julius von Hann dans un article scientifique paru en 1959[1].

Dans cet article en anglais, le fait d'utiliser la fenêtre de Hann sur un signal est appelé le « hanning » de ce signal. La fenêtre de Hann y est fréquemment appelée « fenêtre de hanning » (sans majuscule), où « hanning » est employé en tant que substantif d'action. La similitude de cette expression avec celle de « fenêtre de Hamming », une autre fonction de fenêtrage nommée après Richard Hamming, explique sans doute pourquoi la forme « fenêtre de Hanning », pourtant incorrecte, est désormais la plus courante.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Die Erde als Ganzes, ihre Atmosphäre und Hydrosphäre, 1872
  • Handbuch der Klimatologie, 1883
  • Atlas der Meteorologie, 1887
  • Lehrbuch der Meteorologie, 1901

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ralph Beebe Blackman et John Tukey « Particular Pairs of Windows » dans The Measurement of Power Spectra from The Point of View of Communications Engineering, New York: Dover, 1959, pp. 98-99 (ISBN 978-0-486-60507-4)

Source[modifier | modifier le code]