Julius Victor Carus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carus (homonymie).

Julius Victor Carus est un zoologiste allemand, né le 25 juillet 1823[1] à Leipzig et mort le 10 mars 1903 dans cette même ville.

Il est le fils d’un professeur de chirurgie de Dorpat. Carus étudie la médecine et la médecine à Leipzig à partir de 1841. En 1846, il devient médecin assistant dans le Georgenhospital. Il séjourne quelque temps à Oxford. Habilité en 1851, il devient, en 1853, professeur d’anatomie comparée et est directeur de l’institut zoologique à l’université de Leipzig. Il donne, durant les étés de 1873 et de 1874, des conférences de zoologie à l’université d'Édimbourg dans le cadre de la présentation des résultats scientifiques de l’expédition à bord du Challenger par le professeur Sir Charles Wyville Thomson (1830–1882).

Il entretient une correspondance avec Charles Darwin (1809-1882) et traduit plusieurs de ses ouvrages dont son Origin of Species (Stuttgart, E. Schweizerbart'sche Verlagsbuchhandlung, 1876). Cette édition est utilisée très souvent comme une traduction de référence. Il traduit également, en 1863, l’ouvrage de Thomas Henry Huxley (1825-1895), Man’s Place in Nature (sous le titre de Zeugnisse für die Stellung des Menschen in der Natur).

Carus travaille en collaboration avec Albert von Kolliker (1817-1905) et Carl Theodor Ernst von Siebold (1804-1885). Il fonde, en 1875, la revue Zoologischer Anzeiger.

En 1895, il figure parmi les membres fondateurs de la Commission internationale de nomenclature zoologique composée de cinq zoologistes : R. Blanchard, J.V. Carus, F.A. Jentink, P.L. Sclater et C. W. Stiles.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certaine source donne la date du 25 août.