Julius Reichelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichelt.

Julius Reichelt

Naissance 8 juin 1637[1]
Strasbourg (Strasbourg)
Décès 19 février 1719 (à 81 ans)
Strasbourg (France)
Champs Astronomie et mathématiques
Institutions Université de Strasbourg[1]
Diplôme Université de Strasbourg

Julius Reichelt (Strasbourg, 8 juin 1637 - Strasbourg, 19 février 1719) était un astronome et professeur de mathématiques à l'université de Strasbourg[1]. Il fut l'initiateur d'une specula astronomica (observatoire astronomique), qui sera le premier des trois observatoires que connaitra la ville de Strasbourg[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Julius Reichelt est né, le 8 juin 1637, dans la ville libre de Strasbourg, il intègre l'université de Strasbourg, le 16 octobre 1644. En 1660, il est diplômé docteur en philosophie puis nommé professeur de mathématiques en 1667[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Baltasar Scheidius et Julius Reichelt : Astronomia Hebraeorum inprimis autem biblica, 1660
  • Julius Reichelt et Michael Schuster : Dissertatio geographica de Terra Australi, 1669
  • Julius Reichelt et Johann Christoph Wegelin : Dissertatio mathematica de musica, 1672
  • Julius Reichelt et Johann David Büttner : De amuletis, 1673
  • Julius Reichelt : Julii Reichelti exercitatio, de amuletis, 1676
  • Julius Reichelt et Johann Friedrich Scheid : Disputatio optica de parelio., 1678
  • Julius Reichelt et Jacob Honold : Diss. astron. de cometis, et speciatim eo, qui mense Novembri anni 1680 apparuit, 1682
  • Julius Reichelt : Elementa astronomica et geographica, in usum Gymnasii Argentoratensis conscripta, 1688
  • Jacob Wolff et Julius Reichelt : Curiosus amuletorum scrutator, in quo de natura & attributis illorum, uti & plurimis illis, quae passim in usum tam in theoria quam praxi vocari sueverunt ac in specie de Zenechtis... cui accessit Julii Reichelti exercitatio DE AMULETIS..., 1690 (première édition), 1692 (seconde édition)
  • Julius Reichelt : Elementa astronomica et geographica, 1689
  • Julius Reichelt et Friedrich Paul Hofmann : Diss. math. de delineatione architecturae militaris, 1700

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Kintz, « Julius Reichelt », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 30, p. 3128
  • (de) Peter H. Meurer : "Die Deutschland-Karte des Strassburger Mathematikers Julius Reichelt (etwa 1680)", Speculum Orbis, volume 2 (1986), pp. 97-102.
  • (en) Anna Marie Roos : "‘Magic coins’ and ‘magic squares’: the discovery of astrological sigils in the Oldenburg Letters", Notes Rec. R. Soc., 20 September 2008, vol. 62, no. 3, 271-288 [3]
  • (en) The correspondence of Henry Oldenburg, 1986
  • Encyclopédie de l'Alsace, 1986, volume 10, page 6295
  • (de) Poggendorff : Biographisch-literarisches Handwörterbuch der exakten Wissenschaften, volume 2, Leipzig, 1863, colonne 592
  • André Heck (Astronome à l'Observatoire astronomique de Strasbourg) et Jean-Pierre Beck, « La Tour de l'Hôpital de Strasbourg : un observatoire astronomique ? », Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, Strasbourg, Société pour la Conservation des Monuments Historiques d'Alsace, vol. 52, no LII,‎ 2009, p. 129-138 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Heck et Beck 2009, p. 131
  2. Heck et Beck 2009, p. 135
  3. http://rsnr.royalsocietypublishing.org/content/62/3/271.abstract

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]