Julius Pokorny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Julius Pokorny

Naissance 12 juin 1887
Prague
Décès Zurich
8 avril 1970 (à 82 ans)
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche - Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Profession linguiste
Activité principale spécialiste des langues celtiques, en particulier de l'irlandais et un soutien actif du nationalisme irlandais

Julius Pokorny (12 juin 1887 à Prague8 avril 1970 (à 82 ans) à Zurich) est un spécialiste des langues celtiques, en particulier de l'irlandais et un soutien actif du nationalisme irlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Prague dans une famille juive, il étudie à l'Université de Vienne où il enseigne entre 1913 et 1920. De 1920 à 1935, il occupe la chaire de philologie celte de l'Université Humboldt de Berlin quand la montée du Nazisme lui fait prendre conscience que, parce que ses grands-parents étaient juifs, et en dépit du fait qu'il soit lui-même catholique et patriote allemand, il est également — avant tout, aux yeux des Nazis — un Juif.

Il est rédacteur en chef du journal Zeitschrift für celtische Philologie avant la Seconde Guerre mondiale et responsable de sa renaissance après-guerre.

En 1943, il émigre en Suisse où il enseigne au sein de l'Université de Berne et de Zurich jusqu'à sa retraite en 1959. En 1954, il devient professeur honoraire à l'Université Louis-et-Maximilien de Munich où il enseigne à temps partiel jusqu'en 1956 et de 1960 à 1965.

On lui doit Indogermanisches Etymologisches Wörterbuch (Dictionnaire étymologique indoeuropéen, 1959) qui est encore de nos jours une référence en la matière.

Il meurt à Zurich en 1970 trois semaines après avoir été renversé par un tramway non loin de chez lui.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références