Julius Milde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl August Julius Milde, né le 2 novembre 1824 à Breslau et mort le 3 juillet 1871 à Meran, est un botaniste allemand qui s'est particulièrement intéressé aux cryptogames, fougères et mousses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Milde étudie au fameux Maria-Magdalenen-Gymnasium de Breslau. Il s'intéresse à la botanique depuis son jeune âge. Il étudie les sciences naturelles à l'université de Breslau, en se consacrant en particulier à la botanique, ce qui lui attire les conseils paternels du professeur Heinrich Göppert qui lui demeurera lié sa vie durant. Sa thèse de 1850 connaît un tel retentissement que l'université léopoldine-carolingienne l'admet parmi les membres de son académie des sciences naturelles. À partir de 1853, il est professeur dans une Realschule de Breslau (l'école du Saint-Esprit; Zum Heiligen Geist). Il meurt à l'âge de quarante-huit ans, alors qu'il faisait une cure à Meran.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Verbreitung der schlesischen Laubmoose nach den Höhen und ihre Bedeutung für die Beurtheilung der schlesischen Flora, Jena 1861
  • Die höheren Sporenpflanzen Deutschland's und der Schweiz, Leipzig 1865
  • Bryologia silesiaca, Leipzig 1869
Milde est l’abréviation botanique officielle de Julius Milde.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI