Julius Hagen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Julius Hagen

Nom de naissance Julius Jacob Kleimenhagen
Naissance 1884
Hambourg (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand
Décès 31 janvier 1940 (à 56 ans)
Londres (Angleterre)
Profession Producteur de cinéma
Réalisateur
Films notables The Lodger
The Triumph of Sherlock Holmes
Scrooge
Silver Blaze

Julius Hagen, de son nom complet Julius Jacob Kleimenhagen, né en 1884 à Hambourg (Allemagne) et mort le 31 janvier 1940 à Londres (Angleterre), est un producteur de cinéma et réalisateur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julius Hagen nait en 1884 à Hambourg en Allemagne. Il commence à travailler dans la société de cigares de son père puis se met à produire des pièces de théâtre. Il devient par la suite directeur de Universal au Royaume-Uni[1].

En 1919, il co-crée la société de distribution W&F Film Service et devient directeur des British and Colonial Studios en 1923[1].

En 1927, Julius Hagen s'associe avec Henry Edwards pour créer la société de production Neo-Art Productions et l'installe aux St Margaret’s Studios. En 1928, Julius Hagen renomme les studios en Twickenham Film Studios, du nom de sa nouvelle société de production Twickenham Film Studios Limited dont il est président. Henry Edwards et Julius Hagen deviennent les directeurs des studios[2]. Pour pouvoir équiper les studios, ils décident de les louer durant la journée et de les utilisent eux-mêmes que la nuit[1].

En 1928, il co-réalise avec Leslie S. Hiscott son premier film The Passing of Mr. Quin, première adaptation cinématographique d'une œuvre d'Agatha Christie[3].

En 1935, il crée la société Twickenham Film Distributors Limited. Les années 30 représentent une période difficile pour les studios et en 1937 la société de production fait faillite[2]. Julius Hagen meurt trois ans plus tard complètement ruiné.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Julius Hagen », sur britmovie.co.uk
  2. a et b (en) « History of the Twickenham Film Studios », sur twickenhamstudios.com
  3. Armelle Leroy et Laurent Choley, Sur les traces d'Agatha Christie : Un siècle de mystère, Hors Collection,‎ septembre 2009 (ISBN 978-2-258-07888-8)