Julius Bissier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Julius Bissier est un peintre allemand né en 1893 à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) et décédé en 1965 à Ascona dans le Tessin (Suisse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il suit les cours de l'École des Beaux-Arts de Karlsruhe. En 1927, la rencontre avec le sinologue Ernst Grosse s'avère déterminante pour son œuvre. Il développe un style calligraphique abstrait. Il enseigne à Fribourg de 1930 à 1933. Il découvre Constantin Brâncuşi lors d'un voyage à Paris. Il fonde en 1949 le groupe Zen. Son œuvre, exemplaire de l'abstraction des années 1950-1960, période où triomphe la peinture abstraite, peut être rattachée au courant de la peinture gestuelle de caractère contemplatif, illustrée notamment par Mark Rothko et Mark Tobey dont Bissier fut l'ami à la fin de sa vie. Il commence en 1956 à peindre à la détrempe des « miniatures » aux couleurs délicates : signes abstraits sur de petits morceaux de toile. Il expose dans les grands musées d'Europe et d'Amérique, aux Biennales de Venise (1958-1960), à la Documenta de Cassel (1959 et 1964). En 1961, il s'installe définitivement à Ascona.

Style[modifier | modifier le code]

Peintre abstrait jusque là en phase avec son temps, il opère une rupture en 1930 et se met à faire des lavis à l'encre de chine jusqu'en 1947. Il met alors au point une technique personnelle - tempera à l'œuf et à l'huile - qui confère à la couleur une fonction concrète et abstraite dans un tableau appelé miniature.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 11 janvier 1961, 1961, tempera sur toile, signée, datée en bas à gauche : « Julius BISSIER, 11 janvier 61 », 22,9 x 27 cm. Musée d'Évreux.