Julio Galán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Julio Galán, né le 5 décembre 1958 à Múzquiz (es), mort le 4 août 2006, est un peintre mexicain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julio Galán a commencé sa carrière de peintre à Monterrey.

Andy Warhol a reproduit plusieurs des œuvres de Galán dans son magazine, Interview, peu après que Galán se soit installé à New York en 1984. Galán a ensuite exposé à New York, Mexico et en Europe. En 1994, il remporte le « Premio Marco » décerné par le Museo de Arte Contemporáneo de Monterrey (en) et il expose au Center for Fine Arts à Miami, au Musée d'art moderne de Mexico et au Contemporary Arts Museum Houston.

Il meurt dans un accident d'avion 2006[1]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tange, Tange, Tange, 1988, huile sur toile, exposition Paris : Hôtel des arts, 17 novembre 1992-11 janvier 1993[2]
  • Anal y Isis, 1971, huile sur toile, exposition Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou : Fémininmasculin, le sexe de l'art, du 24 octobre 1995 au 12 février 1996[3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Julio Galán, Museo de Arte Contemporáneo de Monterrey, 2007
  • Julio Galan, introduction de Mariuccia Casadio, portraits de Julio Galan par Enrique Badulescu, traduction de John Irving, Galerie Thaddaeus Ropac, 1998
  • Kristin G. Congdon, Kara Kelley Hallmark, Artists from Latin American cultures: a biographical dictionary, Greenwood Publishing Group, 2002, p. 85-87
  • Brooks Adams, « Julio Galan's hothouse icons », Art in America, vol. 82 no 7, juillet 1994, p. 64-69

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. annonce dans The New York Times
  2. http://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=id&param.idSource=FR_DO-83f8437465091d73aab5df156dda33
  3. http://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=id&param.idSource=FR_DO-9a851bcf22f45e4b6fb4e0ad4cfcf0f9