Julio Flórez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julio Flórez.

Julio Flórez est un poète populaire colombien né à Chiquinquirá le 22 mai 1863 et mort à Usiacurí le 7 février 1923[1].

Il est considéré comme le poète le plus représentatif du romantisme en Colombie, où il a fondé la tertulia littéraire « Gruta Simbólica ». Après, il s'est installé à Caracas, puis à Mexico et enfin à Madrid où il a travaillé en tant qu'agent diplomatique.

Il a publié dix recueils de poésie en espagnol: "Horas", "Cardos y lírios", "Gotas de ajenjo", "Cesta de lotos", "Manojo de Zarzas", "Haz de espinas", "Flecha roja", "De pié los muertos", "Fronda lírica" et "Oro y ébano".

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Gloria Serpa-Flórez de Kolbe, « Biografía de Julio Flórez », Bibliothèque Luis Ángel Arango (consulté le 22 mai 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]