Julien Loriot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loriot.

Julien Loriot (v. 1633, Laval - 19 février 1715, Paris) est un religieux français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre de l'Oratoire, il entra dans cette congrégation en 1654, âgé de vingt et un ans. Après s'y être consacré pendant quarante ans, à faire des missions dans les campagnes, il vint se fixer à Paris, dans la maison de Saint-Honoré, et y mourut le 19 février 1715.

Oratorien, sermonnaire, il est l'auteur de nombreux ouvrages de théologie.

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Sermons sur les plus importantes matières de la morale chrétienne, pour les missions et les paroisses ; Paris : C. Robustel, 1697 8 tomes en 7 vol. in-12, nouv. édit. revue, corrigée et augmentée. Paris : Ch. Robustel, 1715. 9 vol. in-12, Lyon : Périsse frères, 1844, 1848, 1853[1].;
  2. Les Pseaumes de David en latin & en franc̜ois ; avec des reflexions morales sur chaque verset, pour en rendre la lecture plus utile, & la méditation plus aisée. Vulgate et paraphrase franc̜aise de J. Loriot ou P. Quesnel, Paris, Charles Osmont 1700, 3 vol. in-12 ;
  3. Sermons pour l'octave du Saint-Sacrement. Paris, 1700, in-12 ;
  4. Lettres de piété des Saints Pères, grecs et latins, des quatre premiers siècles de l'Église, où il est traité sous divers titres des principaux sujets de la morale chrétienne... Par le Père ***, prêtre de l'Oratoire. Paris : E. Couterot, 1700, 3 vol. in-12[2] ;
  5. Sermons sur les mystères, de Notre-Seigneur, Paris : E. Couterot, 1700, 2 vol. in-12[2];
  6. Sermons sur les mystères de la Vierge, Paris : E. Couterot, 1700, in-12, XIV-570 p., pièces limin., table[2];
  7. Sermons des fêtes des saints, Paris : E. Couterot, 1700, 2 vol. in-12[2];
  8. Sermons pour l'octave du Saint-Sacrement, Paris : E. Couterot, 1700, 2 vol. in-12 559 p. et table[2].;
  9. Sermons pour tous les dimanches de l'année, Paris, 1701, 2 tomes, en 3 volumes in-12 ;
  10. Ancienne et nouvelle discipline de l'Eglise touchant les bénéfices et les béneficiers extraite de la Discipline du R. P. Thomassin, prestre de l'Oratoire, par un prestre de la mesme congrégation, Paris : J. de Nully, 1702, in-4, pièces limin., 902 p. et tables[3]. ;
  11. Vitae sanctarum, Veteris Testamenti piis cogitationibus explicate illustratœ, complectentes historiam judiricum, Regum, Tobiœ, Machabeorum et sanctarum mulierum, Paris, 1704, 2 vol., in-8 ;
  12. Sermons sur les épîtres de tous les dimanches de l'année à l'usage de ceux qui s'appliquent aux missions et de ceux qui travaillent dans les paroisses, Paris : Robustel, 1713, 2 vol. in-12[2] ;
  13. Abrégé en français, des Annales ecclésiastiques de France du Père Le Cointe[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce sont les sermons, du Père Lejeune qu'il avait pris pour son modèle dans les missions, mis en meilleur français. Il s'en est fait un grand nombre d'éditions. Ils sont aussi contenus dans la Collection intégrale et universelle des orateurs sacrés... publiée par l'abbé Jacques-Paul Migne.
  2. a, b, c, d, e et f Attribué à Loriot d'après Barbier
  3. Dans cet extrait, l'auteur ne s'est attaché qu'à la morale.
  4. Loriot a réduit les Annales ecclésiastiques à 5 vol. in-4°, et les a continuées jusqu'en 1643 ; l'ouvrage n'a point paru, et le manuscrit était resté dans la bibliothèque de l'Oratoire de la rue Saint-Honoré