Julien Loizillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julien Loizillon.jpg

Julien Loizillon, né à Paris le , mort à Dammarie-lès-Lys le , général et homme politique français.

Ministre de la Guerre du au dans le Gouvernement Alexandre Ribot (2) et du au dans le Gouvernement Charles Dupuy (1), au titre de Ministre de la guerre il est coprésident avec l'amiral Henri Rieunier Ministre de la Marine, du Cercle national des Armées qui se trouvait, à cette époque, avenue de l'Opéra, à Paris.

Entré à Saint-Cyr en 1847, il en est sorti sous-lieutenant au 9e cuirassiers en octobre 1849. C'est avec ce régiment qu'il participe à la guerre de Crimée, en tant que lieutenant, puis capitaine (1856). Promu major du 7e dragons en 1866, il demande en 1870, lorsque éclate la guerre contre la Prusse, d'être enlevé du dépôt de son régiment et se voit confier le commandement en second du 5e régiment de marche de cavalerie mixte. Devenu colonel, il organise le 15e chasseurs à cheval. Il est ensuite appelé au ministère de la Guerre comme général de brigade et nommé directeur de la cavalerie. Il dirige le 1er corps d'armée à Lille lorsqu'il est nommé ministre[1].

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Illustration no 2604, 21 janvier 1893

Articles connexes[modifier | modifier le code]