Julien Friedler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Julien Friedler

Naissance 13 novembre 1950
Bruxelles, Belgique
Nationalité Belge
Activités littérature, peinture, sculpture, dessin
Mouvement artistique Be art

Œuvres réputées

The Demoiselles revisited[1][réf. insuffisante]
In Quest[2][réf. insuffisante]

Julien Friedler, né en 1950 à Bruxelles, écrivain et artiste contemporain, est la figure de proue du mouvement des arts visuels connu sous le nom de Be art.

Il a passé son enfance et son adolescence à Bruxelles. Il obtient un diplôme universitaire en philosophie à la Sorbonne et ethnographie à l'Université Libre de Bruxelles. Il suit un cursus de psychanalyse à Paris, adhère aux théories post-structuralistes de Jacques Lacan, tout en débutant une psychanalyse personnelle avec ce dernier. Durant les années 1990, il crée "La Moire"[3] à Bruxelles, un institut qui favorise une approche interdisciplinaire dans le champ psychanalytique. Il veut briser les contraintes de la psychanalyse classique mais, rencontrant une résistance farouche, Friedler se sent contraint de quitter le milieu psychanalytique[4].

En 1997, Friedler débute en tant qu'artiste. Autodidacte mais armé d'une grande expérience sur le caractère humain et d'une fascination pour l'inconnu, il commence à peindre. Les évènements de la seconde moitié du XXe siècle influencent sa sensibilité et sa compréhension du monde.[réf. nécessaire] À travers son art, il confronte la société contemporaine post-moderne. [réf. nécessaire] Il apparaît comme un visionnaire charismatique[réf. nécessaire] adoptant une approche holistique[réf. nécessaire], tout en créant un microcosme organique, le Monde du Boz.

Littérature[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, il écrit de nombreux articles et livres qui trouvent un large succès critique[réf. nécessaire] et dans la presse spécialisée[5]. En 2003, il se met à écrire un livre qui n'est pas un discours scientifique mais une œuvre littéraire de proportion épique intitulé le "Livre du Boz". Ce livre est simultanément un roman et un ouvrage de poésie et de prose écrit, dans sa majeure partie comme un dialogue. L'histoire se déroule au XXe siècle, dans le présent et dans un futur fictif. Les personnages principaux sont trois clowns: Jack Balance, le scribe lui-même et l'Homme-miroir[4].

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Certains tableaux sont réalisés dans un style expressionniste.[réf. nécessaire] D'autres montrent des figures chamaniques qui rayonnent d'énergie intérieure ou bien sont revêtus de symboles primitifs. En particulier, La "Parole des Anges" présente le langage conçu par Friedler [6]. Le langage jeune des graffiti apparaît également dans certains travaux[7].

Des connotations biographiques sont fréquentes et souvent ambiguës. Afin d'appréhender le travail de Friedler, il est nécessaire de comprendre certains des événements importants de son histoire et de sa vie tels que la Shoah et mai 1968. Les arts visuels occupent une place centrale dans le Livre du Boz; ce qui oblige l'artiste à finalement présenter son art à un large public et en conséquence aussi faire face à la scène artistique contemporaine internationale[réf. nécessaire].

Association[modifier | modifier le code]

En 2008, Friedler a créé une association d'art contemporain appelée Spirit of Boz[8] qui coordonne le programme Be Boz Be Art[9] composé d'une série de projets culturels et artistiques conçu dès le départ comme art "pour et par les masses". L'association est une plateforme que l'artiste peut utiliser comme alternative au milieu artistique classique. Ce faisant, l'association rend l'art accessible à un large public[réf. nécessaire], là où l'art est le moins attendue voire totalement hors de propos. Sous cet angle, l'art est utilisé comme un moyen pour améliorer la cohésion sociale.[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie Francis Naumann, New York, 2007
  2. Galerie Philippe Seghers, Ostende, 2007
  3. Site de « La Moire », l'institut de psychanalyse créé par Friedler
  4. a et b BeBoz III, Erno Vroonen, Editions du Chaman, 2009
  5. Psychoanalyse et neurosciences: La Légende du Boiteux (PUF, 1995), L'Oeil d'Oedipe (PUF, 2004), essais poétiques et fictions
  6. La Parole des Anges, Cazeau Béreaudière Galerie, Paris, 2005
  7. BeBoz I, Michael Darling, Editions du Chaman, 2009
  8. Spirit of Boz, les œuvres de Julien Friedler sous forme d'hypertexte
  9. Le programme Be Boz Be Art, nouvelles et informations

Publications[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]