Julian Bigelow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bigelow.
Quatre homme se tiennent debout devant un appareil.
Julian Bigelow, Herman Goldstein, Robert Oppenheimer et John von Neumann à l'Institute for Advanced Study (probablement dans les années 1950, au plus tard en 1961). Ils se tiennent devant l'EDVAC, l'un des premiers ordinateurs électroniques.

Julian Bigelow (né en 1913, mort en 2003) est un pionnier de l'ingénierie l'informatique.

Diplômé en ingénierie électrique et en mathématique du Massachusetts Institute of Technology, il assiste Norbert Wiener dans ses recherches sur le contrôle autonome des missiles anti-aérien pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il travaille avec Norbert Wiener et Arturo Rosenblueth sur un des articles fondateur de la cybernétique et de la téléologie moderne, intitulé Behavior, Purpose and Teleology, publié en 1943. Cet article explique comment mécanique, biologie et système électronique peuvent interagir. Il mène à la formation de la Société téléologique, et aux conférences Macy. Bigelow était un membre actif de ces deux organisations.

John von Neumann lui propose la conception du tout premier ordinateur à l'Institute for Advanced Study de Princeton, et il en devient l'ingénieur principal en 1946 sur les recommandations de Wiener. La primauté de cet ordinateur appelé « IAS », sur l'ENIAC est défendue par Dyson (1997) mais von Neumann ne l'a pas breveté.