Julia Boutros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boutros.

Julia Boutros (جوليا بطرس), née le 1er avril 1968, est une chanteuse libanaise célèbre, depuis les années 1980, par ses chansons engagées, comme Ghabet chams el haq. Elle est la sœur du compositeur Ziad Boutros.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 1er avril 1968 à Beyrouth, Julia Boutros est Libanaise de confession chrétienne maronite et de mère Arménienne née en Palestine.

Elle a chanté dans la chorale des écoles des Sœurs Rosaires où elle a suivi ses études. À douze ans, elle a enregistré sa première chanson, en français, À maman dans le studio d'Elias al-Rahbani que lui a présenté Fouad Fadel, son professeur de musique. À quatorze ans, elle a lancé son premier album intitulé C'est la vie écrit et composé par Elias al-Rahbani. A dix-sept ans, elle a chanté sa célèbre chanson Ghabet chams el haq composée par son frère Ziad qui, depuis lors, l'accompagne dans sa carrière et compose la plupart de ses chansons.

Parmi les albums de Julia Boutros, citons, outre Ghabet chames el haq (1991), Wayn msâfer (1992), Hikayet `atab (1993), Ya Ossass (1994), El Qarâr (1996), Shi Gharîb (1998), Bissarâha (2001), La b'ahlâmak (2004) et Et`awwadna `alayk (2006).

Le 11 octobre 2006, Julia annonce la sortie de son album Ahibbâ'i où elle met en chanson, sur une musique composée par Ziad Boutros, l'un des discours de Hassan Nasrallah, Secrétaire-Général du Hezbollah. Les paroles de la chanson ont été adaptées par le poète Ghassan Matar du texte d'une lettre de Hassan Nasrallah aux combattants du Sud-Liban pendant le conflit de juillet 2006. Les bénéfices de la vente de l'album (qui atteignirent les trois millions de dollars, soit le triple de l'objectif de départ) ont été consacrés aux familles des victimes tuées pendant le conflit.

En 1996, Julia s'est mariée avec Elias Abou Sa'eb, Vice-Président de l'Université Américaine de Dubaï. Elle a deux enfants, Samer et Tarek.

Elle chante le patriotisme et la résistance à l'oppression dans le monde arabe.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1982 : C'est La Vie
  • 1985 : Ghabet Shams El Haq
  • 1987 : Wain Msafer
  • 1989 : Haflet Sour
  • 1991 : Hikayet Ataba
  • 1994 : Kosass
  • 1996 : Al Kharar
  • 1998 : Shi Gharib
  • 2001 : Bisaraha
  • 2004 : La B'ahlamak
  • 2006 : Ta'awadna Aleik
  • 2010 : Live au Casino Du Liban (+DVD)
  • 2012 : Yawman Ma
  • 2012 : Miladak

Lien externe[modifier | modifier le code]