Jules de Polignac (1746-1817)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jules de Polignac et Polignac.

Armand Jules François, comte puis 1er duc de Polignac est né le 7 juin 1746 à Claye-Souilly et mort le 21 septembre 1817 à Saint-Pétersbourg, est un militaire et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Héracle-Louis, vicomte de Polignac (1717-1792), et de Diane de Mazarin-Mancini (1726-1755), petite-fille de Philippe Mancini, il porte le titre de marquis de Mancini. Il suivit la carrière militaire, fut capitaine du Régiment de Royal-Dragons, puis colonel.

Il fut créé duc héréditaire le 20 septembre 1780 et directeur général des postes en 1782.

Il émigra au début de la Révolution, fit la campagne dans l'armée de Condé, puis parti pour la Russie ou il reçut de l'impératrice Catherine une terre en Ukraine.

À la première Restauration, il fut créé pair de France.

Descendants[modifier | modifier le code]

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Jules de Polignac est l'un des protagoniste du roman Les Adieux à la reine de Chantal Thomas publié 2002.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Henri Melchior de Polignac sur Geneanet.org