Jules de Lasteyrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules de Lasteyrie

Adrien Jules Lasteyrie du Saillant, né le 29 octobre 1810 à Courpalay (Seine-et-Marne), mort le 14 novembre 1883 à Paris, est un journaliste, écrivain et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules de Lasteyrie est le petit-fils en ligne maternelle du général La Fayette.

Fervent orléaniste, il est député de la Seine-et-Marne de 1841 à 1848 ; sous la Seconde République, il est élu en 1848 et 1849 à l'Assemblée nationale.

Comme son cousin Ferdinand Charles Léon de Lasteyrie, il dénonce le coup d'État du 2 décembre 1851. Sous le Second Empire, il publie un ouvrage critique : Histoire de la liberté politique en France[1].

Réélu député de la Seine-et-Marne en 1871, il fait partie des sénateurs inamovibles élus en 1875.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paris, Lévy frères, 1860.