Jules Wolff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules Wolff
Jules Wolff en 1929
Jules Wolff en 1929
Fonctions
Parlementaire français
Député 1928-1933
Sénateur 1933-1940
Gouvernement Troisième République
Groupe politique URD (1928-1932)
FR (1932-1933)
UR (1933-1940)
Biographie
Date de naissance 22 juillet 1878
Date de décès 25 mai 1955
Résidence Moselle

Jules Wolff, né le 22 juillet 1878 à Saint-Quirin en Moselle et mort le 25 mai 1955 à Paris, est un instituteur et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un hôtelier de Saint-Quirin et maire de la commune, Jules Wolff entre à l'école normale d'instituteurs et est nommé à Vic-sur-Seille. Il y entre en politique en 1925 en étant élu conseiller général de Vic à la quasi-unanimité (il ne lui manque que trois voix sur les 1 061 suffrages exprimés). Il est réélu en 1931 à ce même poste, progressant encore puisqu'il ne lui manque plus que deux voix pour être élu à l'unanimité.

Candidat de la Fédération républicaine lors des élections législatives de 1928, il est élu et rejoint le groupe parlementaire de l'Union républicaine démocratique à la Chambre des députés. Jules Wolff est réélu en 1932 mais siège moins d'un an, choisissant en 1933 de rejoindre le Sénat.

Jules Wolff choisit de rejoindre le groupe centriste de l'Union républicaine, plus modéré que celui de la Fédération. Ses interventions sont percutantes mais rares ; il est apprécié pour son affabilité et son dédain pour les intrigues de couloir. En 1938, il est élu maire de Vic-sur-Seille. Le 10 juillet 1940, il ne prend pas part au vote sur la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain et décède en 1955 sans avoir retrouvé de mandat parlementaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Jolly (dir.), Dictionnaire des parlementaires français, notices biographiques sur les ministres, sénateurs et députés français de 1889 à 1940, Paris, PUF, 1960.