Jules Verne (bâtiment atelier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jules Verne (homonymie).
Jules Verne
Image illustrative de l'article Jules Verne (bâtiment atelier)
Le BAP Jules Verne à Toulon (5 octobre 2001).

Autres noms Acheron
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Quille posée 1969
Lancement 30 mai 1970
Armé 17 septembre 1976
Statut Retiré du service le 20 février 2009[1]
Désarmé le 17 septembre 2010
Caractéristiques techniques
Type Bâtiment atelier polyvalent (BAP)
Longueur 151 mètres
Maître-bau 21,56 mètres
Tirant d'eau mètres
Tirant d'air mètres
Déplacement 7 815 tonnes lège, 10 250 tonnes à pleine charge
Propulsion 2 diesels Pielstick 12PC2V400, 1 hélice à pales fixes
Puissance 12 000 ch (8 800 kW)
Vitesse 19 noeuds (maxi)
Caractéristiques militaires
Armement 2 affûts de 40 mm, 4 mitrailleuses de 12,7 mm
Aéronefs 2 hélicoptères
Rayon d'action 12 000 nautiques à 18 noeuds ou 29 000 nautiques à 11 noeuds
Autres caractéristiques
Équipage 16 officiers, 47 officier marinier supérieurs, 101 officiers mariniers, 103 quartiers-maîtres et matelots
Chantier naval Brest
Port d'attache Toulon
Indicatif A620

Le Jules Verne est un navire atelier de la Marine nationale française, nommé ainsi en l'honneur de Jules Verne. Mis en service en 1976, il en est retiré en 2009.

Il est parrainé par la ville de Nantes, ville natale de Jules Verne, depuis le 26 mai 1976.

Construction[modifier | modifier le code]

À l'origine appelé Achéron, il était prévu pour être un navire transporteur de munition. Sa construction débute à Brest en 1969 mais est arrêté et restera à l'état de coque pendant trois ans. En 1973, il est décidé de le transformer en bâtiment atelier polyvalent et de le renommer. Le BAP Jules Verne a été admis au service actif en 1976.

Service actif[modifier | modifier le code]

Le navire fut basé les deux tiers de sa carrière à Djibouti (il figura même sur le billet de 10 000 francs djboutiens), affecté à la flotte française en océan Indien. En 1997, il fut affecté à la Force d'action navale et basé à Toulon.

D'autres navires appelés Jules Verne[modifier | modifier le code]

Un ravitailleur de sous-marins puis navire atelier léger (1931-1961)
Lancé en février 1931 à Lorient et mis en service en avril 1932. Son déplacement était de 6 300 tonnes et sa vitesse maximum de 16 nœuds. Il était équipé pour la maintenance d'une escadrille de 6 sous-marins. Il fut tout d'abord affecté à Brest, puis, pendant la seconde guerre mondiale il participa à la campagne de Norvège en 1940, et fut ensuite affecté aux groupes des sous-marins de Dakar en 1941. Ayant rejoint les alliés, il effectue des missions en Méditerranée occidentale (janvier 1944) puis il est utilisé comme transport. De 1946 à 1955, le bâtiment gréé en navire atelier léger servit en Indochine en tant que support des flottilles amphibies. De 1955 à 1959, après son retour en métropole, il fut affecté à Toulon aux corps amphibies. Il fut retiré du service actif en 1959 et condamné en 1961.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. (en)« L'adieu à la mer du Jules Verne », Var-Matin,‎ 20 février 2009 (lire en ligne)