Jules Tannery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jules Tannery (24 mars 1848 - 11 décembre 1910) était un mathématicien français qui a notamment eu pour professeur Charles Hermite et a été le conseiller de thèse de Jacques Hadamard. À l'école normale supérieure, il rencontre Edmond Bouty et Benjamin Baillaud avec lesquels s'engage une amitié qui les suivra tout au long de leurs vies[1]. Il est le père de Jean Tannery.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a reçu un doctorat en 1874 pour sa thèse: Propriétés des intégrales des équations différentielles linéaires à coefficients variables[2].

Il a découvert une surface de quatrième ordre dont toutes les lignes géodésiques sont algébriques. Il n'était pas un inventeur, mais essentiellement un critique et un méthodologiste. D'après lui, «Les mathématiciens sont tellement habitués à leurs symboles et ont tellement de plaisir à jouer avec eux, qu'il est parfois nécessaire de prendre leurs jouets loin d'eux afin de les obliger à penser».

Il a notamment influencé Paul Painlevé, Jules Drach, et Émile Borel à choisir un cursus scientifique.

Ses efforts ont été principalement dirigés vers l'étude des fondements des mathématiques et des idées philosophiques implicites dans la pensée mathématique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jules Tannery » (voir la liste des auteurs)

  1. La loi de 1905 et l'université de Toulouse (Alain Alcouffe) http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/06/47/99/PDF/note433.pdf
  2. Jules Tannery, Propriétés des intégrales des équations différentielles linéaires à coefficients variables. Suivi de Propositions données par la Faculté, Paris, Gauthier-Villars,‎ 1874 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]