Jules Petiet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petiet.

Jules Petiet

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait Jules Alexandre Petiet

Naissance 1813
Décès 1871
Profession
ingénieur
Formation
Famille
Claude-Louis Petiet (grand-père)

Compléments

  • Directeur école centrale Paris (1868-1871)
  • Pionnier français des chemins de fer

Jules Alexandre Petiet (1813 - 30 janvier 1871) était un ingénieur français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Major de la première promotion de l'École Centrale en 1832, Jules Petiet participe à la mise en place des premières lignes de chemins de fer, d'abord en 1842 au Versailles Rive Gauche, puis à partir de 1846 à la Compagnie des chemins de fer du Nord, avec l'ingénieur en chef Gaston Du Bousquet.

Il fut directeur de l'École Centrale depuis 1868 jusqu'à son décès en 1871.

De son mariage, le 20 juin 1844 à Paris, avec sa cousine Albertine Joséphine Isidore (15 mars 1826 - Paris † morte en couches le 10 mai 1845 - 34, rue de la Ferme-des-Mathurins, Paris, inhumée dans la sépulture de la famille Petiet Page d'aide sur l'homonymie au cimetière du Père-Lachaise), fille de Louis Pierre Alphonse, vicomte de Colbert-Chabanais (1776-1843) et de Isidore Eugénie Petiet (1788-1869), il avait eu une fille, morte-née le 10 mai 1845. Son épouse morte en couches, il se remaria, le 19 avril 1852 à Paris VIIIe, avec Marie Elisabeth Saisset (1825-1880), dont postérité[1].

Hommages[modifier | modifier le code]

Il fait partie des soixante-douze savants dont le nom est inscrit sur la Tour Eiffel. Depuis 1905, la rue Petiet dans le 17e arrondissement de Paris (Quartier des Épinettes) porte son nom.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Guide du mécanicien constructeur et conducteur de machines locomotives (en collaboration avec Lechatelier, Eugène Flachat et Polonceau)
  • 1846, Traité de la fabrication de la fonte et du fer (en collaboration avec Eugène Flachat et A. Barrault)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jules Petiet », sur roglo.eu (consulté le 15 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]