Jules Lavirotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavirotte.
Immeuble Lavirotte, 29 avenue Rapp, Paris

Jules Lavirotte[1], né le à Lyon, où il est mort le [2], est un architecte français représentatif de l'Art nouveau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Lavirotte commence ses études à l'École des beaux-arts de Lyon, et les poursuit à l'École des beaux-arts de Paris, dans l'atelier de Paul Blondel.

Jules Lavirotte est reconnu comme un des maîtres de l'Art nouveau dans un style très imaginatif et singulier. Il a orné ses immeubles avec un symbolisme parfois érotique exubérant. En collaboration avec le céramiste Alexandre Bigot, il a couvert certaines de ses façades de panneaux de grès flammé : en témoignent son immeuble au 29 de l'avenue Rapp, ou le Céramic Hôtel au 34 avenue de Wagram à Paris. Il développe ce style jusqu'en 1906, époque où sa manière s'assagit pour l'hôtel particulier du 23 avenue de Messine à Paris. Les principaux édifices de sa période « Art nouveau » se trouvent tous dans le même quartier parisien, ce qui permet de voir facilement dans quelle mesure son style a évolué.

Il fait appel à la collaboration de sculpteurs comme Théobald-Joseph Sporrer, Firmin Michelet, Alfred Jean Halou, Jean-Baptiste Larrivé[3] et Léon Binet.

Il remporte trois concours de façades de la ville de Paris.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

Entrée de l'immeuble Lavirotte au 29 avenue Rapp, à Paris.
Détail de la façade du Céramic Hôtel au 34 avenue de Wagram, à Paris.

Banlieue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Jules Joseph Aimé Lavirotte.
  2. Sous la direction de Catherinne Chevillot et Laure de Margerie, La sculpture au XIXe siècle - Mélanges pour Anne Pingeot, éditions Nicolas Chaudun, Paris, 2008, p.348 note 5.
  3. Revue La Construction Moderne du 19 avril 1902
  4. « Notice no PA00088782 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  5. « Notice no PA00088808 », base Mérimée, ministère français de la Culture.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]